Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Cité jardin, dite de Bel-Air, rue Monsieur-Vincent ; rue Paul-Bourget ; rue Jacques-Tarrière ; allée Romain-Rolland ; rue Gérard-Philipe ; rue Pierre-Le Tullier ; rue Léon-Mury ; rue Pierre-Sémard ; square du Docteur-Fernand-Jacq (Rennes)

Dossier IA35025974 inclus dans Faubourg, dit quartier Vern-Poterie (Rennes) réalisé en 2001

Fiche

Á rapprocher de

Témoin bien conservé des cités construites après la guerre, période de transition entre le logement individuel et le logement collectif, ici combinés.

Parties constituantes non étudiées maison, jardin, immeuble, square, rue, place
Dénominations cité jardin
Aire d'étude et canton Rennes ville - Rennes ville
Adresse Commune : Rennes
Adresse : rue Monsieur-Vincent , rue Paul-Bourget , rue Jacques-Tarrière , allée Romain-Rolland , rue Gérard-Philipe , rue Pierre-Le Tullier , rue Léon-Mury , rue Pierre-Sémard , square du Docteur-Fernand-Jacq

En 1956, la Coopérative Régionale de construction H.L.M. demande l'autorisation de construire 43 maisons individuelles de type 1 et 3 (maisons à garage dans oeuvre à étage et en rez-de-chaussée). Les plans dressés par l'ingénieur de la coopérative, Barthélémy, figurent cependant trois immeubles déjà construits. Un arrêté préfectoral daté de 1958 précise les alignements à respecter. En 1960, la coopérative dépose une nouvelle demande pour 10 maisons de type 4 (maison à garage dans oeuvre à étage) situées rue Pierre-Sémard, puis, en 1970, pour un groupe de 17 logements individuels de type 2 (maison à garage dans oeuvre à étage), rue Gérard-Philippe.

Période(s) Principale : 3e quart 20e siècle
Dates 1956, daté par source
1958, daté par source
1960, daté par source
1970, daté par source
Auteur(s) Auteur : Barthélémy, ingénieur, attribution par source
Personnalité : Coopérative Régionale de Construction d'Habitation à Loyer Modéré,
Coopérative Régionale de Construction d'Habitation à Loyer Modéré
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
commanditaire, attribution par source

Cité reliée par une voie secondaire à 6 dessertes internes. Une place, aménagée au coeur de la cité, est actuellement transformée en jardin public et occupée par un équipement public. L'ensemble est formée de 3 immeubles placés en position périphérique et de 70 logements individuels en bande implantés en retrait d'une cour plantée fermée par un mur bahut et disposant de jardins en fond de parcelle. Les logements individuels, à étage carré, sont construits en briques creuses masquées par un enduit et couvertes d'ardoises. Les immeubles de quatre étages à plusieurs cages d'escalier sont construits avec ossature en béton armé et remplissage de briques creuses masquées par un enduit et un bardage d'ardoises, matériau utilisé pour la couverture ; ils bordés d'espaces plantés.

Murs brique creuse
enduit
béton armé
Toit ardoise
Étages en rez-de-chaussée, 1 étage carré, rez-de-chaussée surélevé, 4 étages carrés
Typologies mixte

Données complémentaire architecture Rennes

HYPO mixte
SCLE1 1955 vers
IAUT typicum
ICHR typicum
IESP typicum aire d'étude
ICONTX structurant
ITOPO site rural
POS 2
SEL étudié
NATURE résidentiel
RESEAU réseau secondaire
MORPHO trame en rues orthogonales
LOTS 68
VOIES 6
Statut de la propriété propriété publique

Références documentaires

Documents d'archives
  • A. C. Rennes. Permis de construire ; 799 W 5. Rue Paul-Bourget (1955-1964) .

  • A. C. Rennes. Permis de construire ; 799 W 26. Rue Pierre-Sémard (1951-1971) .

  • A. C. Rennes. Permis de construire ; 749 W 6. Square du Docteur-Fernand-Jacq (1970) .