Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Cité de l'Office Public Départemental d'Habitations à Bon Marché, boulevard Villebois-Mareuil ; rue Arthur-Fontaine ; rue Docteur-Bellamy ; rue Auguste-Pavie (Rennes)

Dossier IA35026827 inclus dans Ancien chemin vicinal n°4, dit de Baud et de la Hatterie, actuellement avenue Monseigneur-Mouëzy et rue Auguste-Pavie (Rennes) réalisé en 2001

Fiche

Conçu par l'agence parisienne Talma & Béguin, en application de la loi Loucheur, le programme comprend 136 logements collectifs répartis dans trois immeubles et 59 logements individuels.

Conforme aux exigences de la standardisation, qui doit permettre de réaliser des logements économiques, les logements individuels sont répartis dans des maisons à plusieurs unités d'habitation.

Le projet vise également à mettre à la disposition des habitants des logements aux normes d'hygiène qui s'appuient sur une définition des conditions de vie.

Le projet s'inscrit dans le but de standardisation et d'économie préconisé par la loi Loucheur, comme l'indique l'architecte dans un courrier adressé au bureau d'hygiène le 27 juin 1931.

La hauteur réglementaire sous plafond de 2,80 m pour le rez-de-chaussée et le premier étage, applicable aux immeubles, n'est pas jugée nécessaire pour les maisons individuelles entourées de jardins. La hauteur est donc fixée à 2,70 m, donnant un cubage supérieur à celui exigé par le règlement.

La surface minimum exigée par la loi Loucheur est de 9, 2 m2 pour les chambres et de 5, 2 m2 pour la cuisine (article 33/84).

L'architecte rappelle, en ce qui concerne les cuisines, qu'"il ne s'agit point en effet de cuisines proprement dites, mais d'un prolongement de la salle commune, avec baie libre et cloison basse d'adossement à claire-voie, de façon à avoir un plafond continu, une aération indirecte, et une vue permanente. C'est l'alcôve-cuisine préconisée par les "règles et réglements" de la loi Loucheur, chapitre II, art. A, où il est demandé une surface d'alcôve de 3 à 6 m2, suivant l'importance des logements."

Le lotissement de la rue Arthur-Fontaine, contemporain des premières cités construites par l'office d'Habitations à Bon Marché, est remarquable à plusieurs titres.

Il est exemplaire du rôle de l'office départemental dans le développement du logement social jusqu'à la fin des années quarante, suivant une simple procédure de lotissement. Le plan dessiné par Raymond Talma et Roger Béguin s'apparente très exactement aux lotissements de type poche, où les lots sont desservis par une impasse. Ici la situation et la taille du terrain permettent la création d'un réseau de voies qui s'apparente à une cité jardin, protégée du boulevard par deux immeubles qui en marquent l'entrée. Ce plan sera réutilisé par Testard du Cosquer, en 1937, pour son projet de cité, rue de Saint-Malo. Cet ensemble se distingue des réalisations contemporaines qui prennent la forme de logements collectifs, celles d'Emmanuel Le Ray en 1928, pour le Foyer Rennais, ou de Georges Lefort, en 1929, rue Pierre-Martin.

Les maisons à plusieurs unités d'habitation sont ici construites selon plusieurs plans-types, exemplaires du souci hygiéniste : la cuisine, dite laboratoire cuisine, est ouverte sur la salle commune, les WC sont accessibles depuis le porche dans oeuvre, une cave remplace le traditionnel cellier.

Les grands immeubles, très malheureusement rénovés, rappellent ceux du boulevard de La-Tour-d'Auvergne, construits quelques années plus tard par les mêmes auteurs, dont la cité constitue la première réalisation identifiée à Rennes.

Parties constituantes non étudiées rue, maison, immeuble, boutique, conciergerie, station d'épuration
Dénominations cité
Aire d'étude et canton Rennes ville - Rennes ville
Adresse Commune : Rennes
Adresse : boulevard Villebois-Mareuil , rue Arthur-Fontaine , rue Docteur-Bellamy , rue Auguste-Pavie

Lotissement d'une superficie de 26406 m2 autorisé en 1929, à la demande de la Société Anonyme Centrale d'Habitations à Bon Marché, représentée par l'ingénieur des chemins de fer, M. Vaux. Le plan de masse dessiné en 1931, par les architectes de l'Office départemental d'Habitations à Bon Marché, Raymond Talma et Roger Béguin, figure 62 lots desservis par trois voies nouvelles. Le programme comprend 136 logements collectifs et 59 logements individuels répartis dans 22 maisons à plusieurs unités d'habitation, suivant cinq types, et 2 immeubles, l'un en L, au sud, l'autre formé de deux modules mitoyens disposés en U, au nord. Des stations d'épuration des eaux usées sont construites dans les cours des immeubles, dont le rez-de-chaussée est occupé par une conciergerie (bâtiments A et B) et une boutique avec logement (bâtiments A, B et C). Aux étages sont répartis 64 logements à pièce unique, 34 logements à deux pièces et 38 logements à trois pièces. Le descriptif indique que les immeubles, dont la structure est en béton armé, sont construits en moellons de Pont-Réan, jusqu'au bandeau du 1er étage, puis en parpaing d'agglomérés dit "blocs athermanes Knapen". Les planchers hourdis en terre cuite sont fabriqués selon le système Pfeiffre avec nervures et poutres en béton de ciment armé. Les 7 habitations de type 1 sont des maisons à quatre unités d'habitation à porche dans oeuvre sur cave. Les 28 logements (salle et cuisine au rez-de-chaussée et deux chambres à l'étage) ont une surface de 56 m2. Les 8 habitations de type 2 sont des maisons à deux unités d'habitation à porche dans oeuvre. Les 16 logements (salle, cuisine et chambre au rez-de-chaussée et deux chambres et grenier à l'étage) ont une surface de 84 m2. Les 3 habitations de type 3 sont des maisons à deux unités d'habitation à porche dans oeuvre. Les 6 logements (salle, cuisine et chambre au rez-de-chaussée et trois chambres à l'étage) ont une surface de 74 m2. L'habitation de type 4 est une maison à trois unités d'habitation à porche dans oeuvre. Les 3 logements (salle et cuisine au rez-de-chaussée et trois chambres à l'étage) ont une surface de 73 m2. Les 3 habitations de type 5 sont des maisons à deux unités d'habitation à porche dans oeuvre. Les 6 logements (salle et cuisine au rez-de-chaussée et deux chambres à l'étage) ont une surface de 57 m2.

Période(s) Principale : 2e quart 20e siècle
Principale : 4e quart 20e siècle
Dates 1929, daté par source
Auteur(s) Auteur : Talma Raymond, architecte, attribution par source
Auteur : Béguin Roger, architecte, attribution par source
Personnalité : OPHBM Ille et Vilaine, commanditaire, attribution par source
Personnalité : Société anonyme Centrale d'Habitation à Bon Marché,
Société anonyme Centrale d'Habitation à Bon Marché
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
auteur, attribution par source
Personnalité : Société anonyme Centrale d'Habitation à Bon Marché,
Société anonyme Centrale d'Habitation à Bon Marché
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
commanditaire, attribution par source

Cité actuellement composée de 2 immeubles et 16 logements jumelés occupant 27 lots desservis par trois rues reliées à une voie primaire et à une voie secondaire. Les 2 immeubles à boutique, bordant la voie primaire, marquent l'entrée de la rue qui dessert les logements individuels implantés alternativement à l'alignement et en retrait de la voie, à l'est, disposant de jardins antérieurs ou en fond de parcelle. Les immeubles à plusieurs cages d'escalier, en rez-de-chaussée surélevé à 4 étages carrés, sont construits avec une ossature en béton armé et un remplissage de parpaings de béton, actuellement masqué par un bardage synthétique ; la couverture est en ardoise. Les maisons à plusieurs unités d'habitation, à étage de comble, sont construites en briques creuses masquées par un enduit et couvertes en ardoise. Elles ont, elles aussi, fait l'objet d'une rénovation.

Murs brique creuse
enduit
enduit
parpaing de béton
béton armé
Toit ardoise
Étages en rez-de-chaussée, étage de comble, rez-de-chaussée surélevé, 4 étages carrés
Typologies composition mixte à immeuble écran
États conservations remanié

Données complémentaire architecture Rennes

HYPO mixte
SCLE1 1929
IAUT typicum
ICHR typicum
IESP typicum aire d'étude
ICONTX structurant
ITOPO site de périphérie
POS 3
SEL étudié
NATURE résidentiel
RESEAU réseau secondaire
MORPHO trame en rues orthogonales
IMPBA modules blocs
SURF 26406
LOTS 27
VOIES 3
Statut de la propriété propriété publique

Références documentaires

Documents d'archives
  • A. C. Rennes. Urbanisme : 717 W 6. Demande d'autorisation de lotissement.

  • A. C. Rennes. Permis de construire ; 799 W 169. Boulevard Villebois-Mareuil (1909-1937) .

  • A. C. Rennes. Série O ; 1 O 212. Voirie urbaine. Canton sud-est. Rue Auguste-Pavie (1933-1936) .

Documents figurés
  • Plan d'implantation des maisons et morcellement des îlots, dessin, par Béguin et Talma, architectes, 1931 (A. C. Rennes).

  • Maisons de type 2 : plan du rez-de-chaussée, dessin, par Béguin et Talma, architectes, 10 mars 1931 (A. C. Rennes).

  • Maisons de type 2 : plan de l'étage, dessin, par Béguin et Talma, architectes, 10 mars 1931 (A. C. Rennes).

  • Maisons de type 1 : plan de l'étage, dessin, par Béguin et Talma, architectes, 10 mars 1931 (A. C. Rennes).

  • Maisons de type 1 : plan du rez-de-chaussée, dessin, par Béguin et Talma, architectes, 10 mars 1931 (A. C. Rennes).

  • Maisons de type 1 : façade latérale, dessin, par Béguin et Talma, architectes, 10 mars 1931 (A. C. Rennes).

  • Maisons de type 1 : façade principale, dessin, par Béguin et Talma, architectes, 10 mars 1931 (A. C. Rennes).

  • Maisons de type 3 : plan du rez-de-chaussée, dessin, par Béguin et Talma, architectes, 5 mai 1931 (A. C. Rennes).

  • Maisons de type 3 : plan de l'étage, dessin, par Béguin et Talma, architectes, 5 mai 1931 (A. C. Rennes).

  • Maisons de type 3 : façade latérale, dessin, par Béguin et Talma, architectes, 5 mai 1931 (A. C. Rennes).

  • Maisons de type 4 : plan du rez-de-chaussée, dessin, par Béguin et Talma, architectes, 6 mai 1931 (A. C. Rennes).

  • Maisons de type 4 : plan de l'étage, dessin, par Béguin et Talma, architectes, 6 mai 1931 (A. C. Rennes).

  • Maisons de type 4 : façade principale, dessin, par Béguin et Talma, architectes, 6 mai 1931 (A. C. Rennes).

  • Maisons de type 5 : plan du rez-de-chaussée, dessin, par Béguin et Talma, architectes, 4 mars 1931 (A. C. Rennes).

  • Maisons de type 5 : plan de l'étage, dessin, par Béguin et Talma, architectes, 4 mars 1931 (A. C. Rennes).

  • Maisons de type 5 : façade principale, dessin, par Béguin et Talma, architectes, 4 mars 1931 (A. C. Rennes).

  • [1931]. Bâtiment A. Plan du rez-de-chaussée, dessin, par Béguin et Talma, architectes, 10 mars 1931 (A. C. Rennes).

  • Bâtiment B. Plan du rez-de-chaussée, dessin, par Béguin et Talma, architectes, 10 mars 1931 (A. C. Rennes).

  • Bâtiment C. Plan du rez-de-chaussée, dessin, par Béguin et Talma, architectes, 10 mars 1931 (A. C. Rennes).

Bibliographie
  • O. P. H. L. M. ville de Rennes. 1920-1990. 70 ans d'histoire locale et d'efforts pour la cause du logement social. Les dossiers d'Habiter ensemble, 2e édition, juin 1994.