Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Cidrerie Etienne Kervisic, actuellement immeuble à logements, rue de Goëllo (Châtelaudren fusionnée en Châtelaudren-Plouagat en 2019)

Dossier IA22003707 réalisé en 2005

Fiche

Appellations Etienne Kervisic
Destinations immeuble à logements
Parties constituantes non étudiées atelier de fabrication, logement patronal, conciergerie, bureau, écurie
Dénominations cidrerie
Aire d'étude et canton Arrondissement de Saint-Brieuc - Châtelaudren
Adresse Commune : Châtelaudren-Plouagat
Adresse : rue de Goëllo
Précisions commune fusionnée après inventaire Commune inventoriée sous le nom de Châtelaudren

L'entreprise de cidrerie Etienne Kervisic n'apparaît dans les annuaires qu'au début des années 1920, sous la rubrique "pommes à cidre" Elle a occupé de 5 à 8 ouvriers. Elle est actuellement transformée en immeuble à logements.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle

Le site est composé de plusieurs corps de bâtiments. L'atelier proprement dit est en rez-de-chaussée avec un toit à longs pans en ardoise. Ses ouvertures ont un encadrement de pierre de taille en granite et de briques en alternance. Ses deux portes ont une forme spécifique : rectangulaire avec un linteau en plein cintre, sur toute la hauteur du bâtiment. Deux fenêtres, l'une de faible hauteur et l'autre un peu plus haute, rectangulaires avec un linteau en plein cintre, rythment la façade antérieure. L'atelier s'appuie sur la partie est de la façade postérieure du logement patronal. Deux appentis en pierre et en briques s'y appuient également. L'élévation antérieure du logement patronal comporte un rez-de-chaussée et un étage carré. Elle est rythmée par six travées séparées par un porche surmonté de deux niveaux de fenêtres avec un linteau en plein cintre, la plus haute se trouvant au centre d'un fronton triangulaire en surcroît, qui donne un caractère noble au bâtiment. En avant de cet ensemble, à l'ouest, on trouve un petit pavillon avec des baies à arc surbaissé encadrées par des briques polychrome, qui servait probablement de conciergerie. Il est surmonté par un toit à croupe en ardoise. Au sud, un bâtiment bas en rez-de-chaussée avec de petites ouvertures hémisphériques encadrées de briques et longeant la rue, clôt l'ensemble. Il s'agit probablement des anciennes écuries, transformées en maison. Dans la cour, un édifice bas à rez-de-chaussée et toit plat, enduit, qui aurait pu servir de bureaux, a été ajouté.

Murs granite
brique
enduit
moellon
Toit ardoise
Étages 1 étage carré, comble à surcroît
Couvertures terrasse
toit à longs pans
appentis
croupe
États conservations établissement industriel désaffecté, restauré
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Côtes-d'Armor. Sous-série HP 22 B. Annuaire Guyon - département des Côtes-du-Nord, 80e année, 1922.

    p. 549
  • AD Côtes-d'Armor. Sous-série HP 22 B. Annuaire Guyon - département des Côtes-du-Nord, 85e année, 1927.