Logo ={0} - Retour à l'accueil

Château, le Plessis au Chat (Dingé)

Dossier IA35040645 réalisé en 2005

Fiche

Œuvres contenues

Parties constituantes non étudiéesferme, puits, maison
Dénominationschâteau
Aire d'étude et cantonIlle-et-Vilaine - Hédé
AdresseCommune : Dingé
Lieu-dit : le Plessis au Chat
Cadastre : 1953 G3
Le château doit son nom à la famille le Chat propriétaire des lieux du 12e siècle au 15e siècle. Cependant le grand logis que nous découvrons en très mauvais état, proche de la ruine dommageable, est, selon toute vraisemblance, le produit d'une reconstruction de la limite du 17e siècle et du 18e siècle lorsqu'il était occupé d'abord par les Bouttier de Boishamon puis par les Thierry à partir de 1704 lors d'une alliance. Lorsqu'au début du 20e siècle, P. Banéat décrit son étage supérieur comme rasé, faut-il simplement comprendre son étage de comble avec un toit brisé à la Mansart qui porte visiblement au niveau de la corniche moulurée la trace de lucarnes disparues ? E. Desvaux transcrit un document d'archives mentionnant : Le 13 janvier 1745, l'inventaire des biens mobiliers de la seigneurie du Plessis-au-Chat, paroisse de Dingé et autres avoisinnants, évêché de Saint-Malo, comportant : châteaux, cours, jardins, colombiers, mails, panages, glandées, la ferme de la retenue, les métairies de la Porte, .... Faut-il voir la chapelle notamment et le colombier, aujourd'hui détruits, figurés aux extrémités sud de la cour sur le plan cadastral de 1835 ? Notons que l'ancien logis additionnel, dans la cour sur le côté est, quoique présentant un porte en plein cintre moulurée du 16e siècle - nous trouvons la même au hameau de Hiaume -, est une construction relativement tardive car elle ne figure pas sur le cadastre de 1835.
Période(s)Principale : limite 17e siècle 18e siècle , (?)

Le château présente un corps central en rez-de-chaussée, de plan rectangulaire allongé, en grand appareil de pierre de taille, couvert d'une toiture à longs pans et à croupes ; il est flanqué de deux pavillons saillants couverts de toitures brisées.

Mursgranite
grand appareil
moellon
Toitardoise
États conservationsmauvais état
Statut de la propriétépropriété privée

Annexes

  • 20053521677NUCA : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine

Références documentaires

Documents figurés
  • Plan géométrique parcellaire de la commune de Dingé, section G3 dite du Plessix au Chat, [1835], échelle 1/2500e (A. D. d'Ille-et-Vilaine : 3P 5324).

  • Dingé - Manoir du Plessis au Chat, carte postale, J. Sorel éditeur, Rennes [s.d.] (A.D. Ille-et-Vilaine : 6 Fi Dingé).

Bibliographie
  • BANÉAT, Paul. Le Département d'Ille-et-Vilaine, histoire, archéologie, monuments. Rennes : Librairie Moderne J. Larcher, 1927-1929, 4 vol.

    tome 1, p. 476 Archives départementales d'Ille-et-Vilaine
  • DESVAUX, Elie. Histoire d'un village breton du pays gallo. Dingé : E. Desvaux, 1998.

    p. 25-27, p. 58-59, p. 95
  • GUILLOTIN DE CORSON, Amédée. Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. Rennes : Fougeray Libraire-éditeur. Paris : René Hatton Libraire-éditeur, 1882-1886, 6 vol.

    tome 4, p. 502
  • Le Patrimoine des Communes d'Ille-et-Vilaine. Paris : Flohic Editions, 2000. (Le Patrimoine des Communes de France).

    tome 1, p. 708 Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)