Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Château, Cicé (Bruz)

Dossier IA35048006 inclus dans Ecart, Cicé (Bruz) réalisé en 2008

Fiche

Á rapprocher de

Œuvres contenues

Parties constituantes non étudiées communs, chapelle
Dénominations château
Aire d'étude et canton Ille-et-Vilaine - Bruz
Adresse Commune : Bruz
Lieu-dit : Cicé
L'ancien château de Cicé est aujourd'hui en ruines. Il reste sa métairie du 17e siècle, ainsi que l'ancienne chapelle construite en 1756. Les parties les plus anciennes datent du 16e siècle, les façades avaient été refaites vers 1785. L'une des salles du rez-de-chaussée conservait assez récemment encore des restes de peintures de la fin du 18e siècle, figurant des paysages, des châteaux au milieu de jardins à la Française, des chasses et aussi, dit-on, une scène rappelant la chanson populaire du petit chasseur Guillerie tombant d'un arbre ; une des poutres représentait le Jugement de Pâris. Cicé, cité dès le 11e siècle, possédait un droit de haute justice. Il devient baronnie en 1598. Ce fut Pierre Champion, chevalier, seigneur de Cicé qui le fit construire en 1480. Ce château fut pillé et dévasté en 1792-93.
Période(s) Principale : 16e siècle
Principale : 3e quart 18e siècle
Dates 1756, daté par travaux historiques

Paul Banéat nous donne une description du Château de Cicé. Le château se composait de deux corps de logis juxtaposés et aspectés l'un à l'est, l'autre à l'ouest. On y voyait du côté nord une tour à mâchicoulis, circulaire à l'extérieur et carrée à l'intérieur et sommée d'un toit élevé. Au sud et en retrait du côté est, était un pavillon Louis XIII à haute toiture soutenue par une corniche modillonnée et percée d'une élégante gerbière à fronton triangulaire. Entre ce pavillon et le bâtiment principal s'élevait une tourelle à quatre étages surmontés d'un dôme à campanile ; elle renfermait un escalier à vis en pierre, terminé par une calotte voûtée à quatre nervures ; un escalier analogue, mais plus petit, conduisait à la lanterne ; celle-ci était percée de meurtrières. Une grande terrasse précédait la façade ; on y accédait par deux perrons aspectés à l'est et au sud. L'intérieur possédait une cheminée à colonnes et quelques portes en accolade qui étaient les derniers vestiges du bâtiment primitif.

Murs schiste
calcaire
granite
enduit
moellon
Toit ardoise
Étages en rez-de-chaussée, 1 étage carré
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à longs pans
croupe
pignon couvert
Escaliers escalier de distribution extérieur : escalier en fer-à-cheval
États conservations vestiges

Données complémentaires architecture IP35

HYPOI sans objet
HYPOE éclaté
MURS1 schiste ; calcaire ; granite ; moellon ; enduit
SCLE1 16e siècle ; 3e quart 18e siècle
IAUT typicum
ICHR typicum
IESP typicum
ICONTX intégré
SEL sélection possible
Statut de la propriété propriété privée

Annexes

  • 20083508108NUCB : Mairie de Bruz

    20083508109NUCB : Mairie de Bruz

    20083508110NUCB : Mairie de Bruz

    20083508111NUCB : Mairie de Bruz

Références documentaires

Documents figurés
  • 328 - Château de Cicé, Commune de Chavagne (I.-et-V.) de la famille la Bourdonnaye de Montluc (Appartient au Général de la Foye). Carte postale. Collection A. Dechelette, Rennes, (s.d.).

  • 933 - Bruz (I.-et-V.) Les ruines du château de Cicé. Carte postale. E. Mary-Rousselière, édit, Rennes, (s.d.).

Bibliographie
  • BANEAT, Paul. Le département d'Ille-et-Vilaine, Histoire, Archéologie, Monuments. Rennes : J. Larcher, 1929.

    Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • MARTIN, Jacques, Mémoire en images : Bruz, Alan Sutton, 2008.

  • Bruz de B à Z, ville de Bruz, 1994.