Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Chapelle Sainte-Anne, Kerdonnerc'h (Belz)

Dossier IA56005397 inclus dans Écart dit village de Kerdonnerc'h (Belz) réalisé en 2006

Fiche

Œuvres contenues

Vocables Sainte-Anne
Dénominations chapelle
Aire d'étude et canton Ria d'Etel - Belz
Adresse Commune : Belz
Lieu-dit : Kerdonnerc'h
Cadastre : 2003 E 793

La chapelle Sainte-Anne fut construite en 1829. Cette date figure sur le linteau de la porte sud. Celle de 1876, inscrite dans un cartouche au dessus d'une niche du pignon ouest, pourrait dater l'adjonction du clocheton. La charpente et la couverture sont entièrement refaites en 1924. Des travaux récents visant l'embellissement du sanctuaire on vu la suppression des enduits extérieurs des façades sud et ouest, la disparition d'une partie des enduits intérieurs, le remplacement du dallage de la nef, la réfection du lambris de couvrement, le déplacement de l'autel, ainsi que la pose de vitraux en 1988 et 1989. Le pardon annuel a lieu le dernier dimanche de Juillet. Seuls les baptêmes des enfants du village y sont encore célébrés.

Période(s) Principale : 2e quart 19e siècle
Secondaire : 4e quart 19e siècle
Secondaire : 1er quart 20e siècle
Dates 1829, porte la date, daté par travaux historiques
1876, porte la date
1924, daté par travaux historiques

Sur un commun de village au nord de Kerdonnerc'h, la chapelle est bâtie en un point haut qui domine les alentours. Elle est de plan rectangulaire à chevet plat. Une sacristie couverte d'un toit à croupe, est adossée à son pignon est. L'ensemble des maçonneries extérieures de toutes les façades est en moellons, à l'origine recouverts par un enduit ne laissant apparents que les éléments en pierre de taille tels que chaîne d'angle, entourages de baies, rampants des pignons et corniches. Le pignon occidental supporte un clocher ajouré (1876) de plan carré, coiffé d'une flèche à base polygonale. Elle est élancée, cernée de deux tores et se termine par une boule sommée d'une croix ouvragée, en fer forgé. L'escalier extérieur aménagé sur le rampant nord de ce même pignon, destiné à l'entretien du clocher, semble appartenir à la phase initiale de construction de la chapelle (1829). Les ouvertures sont en plein cintre à l'exception de la porte sud dont le linteau est légèrement brisé. Sur le pignon occidental repose dans une niche au-dessus du portail, une statuette (récente) de sainte Anne et la Vierge. A l'intérieur les enduits ont disparu à l'exception de celui du mur du chevet, récemment refait. Sur ce mur deux consoles supportent la statuaire de sainte Anne et saint Joachim. Un tabernacle mural révèle l'emplacement primitif de l'autel. Une porte ménagée à droite du mur de chevet donne accès à la sacristie. Le dallage dans le choeur ainsi que l'emmarchement sur lequel repose l'autel, sont anciens ; par contre celui de la nef a été entièrement refait. Un bénitier semi-circulaire orné de tores concentriques est encastré dans le mur sud à droite de la porte. Des travaux de 1924 qui virent la restauration de la charpente, on reconnaît les fausses sablières ou corniches, sculptées de têtes de crocodiles imitant les engoulants de la fin du Moyen Âge, mais aussi des triskèles, des poissons, une ancre de marine, etc. En de nombreux points la chapelle Sainte-Anne de Kerdonnerc'h présente les mêmes dispositions (plan, aménagement intérieur, disposition du mobilier) que celle de Saint-Clément (1856), toute proche. Cependant sa dédicace à la sainte protectrice des marins, le mobilier s'y rapportant dont un ex-voto processionnel, maquette du quatre mâts le Santez Anna, son enduit extérieur blanc, rappellent qu'il s'agit d'une chapelle pourvue par des gens de mer.

Murs granite
enduit
moellon
pierre de taille
Toit ardoise
Plans plan allongé
Étages 1 vaisseau
Couvrements lambris de couvrement
Couvertures toit à longs pans
pignon découvert
Escaliers
Techniques ferronnerie
sculpture
Représentations croix
Précision représentations

Croix ouvragée en fer forgé sur la flèche du clocher. Croix en granite au sommet du pignon est.

Enduits des façades ouest et sud à restaurer.

Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Bibliographie
  • DANIGO Joseph. Eglises et chapelles du doyenné de Belz. Bannalec, 1986.

    p. 32