Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Chapelle Sainte-Anne (Prat)

Dossier IA22017505 réalisé en 2012
Dénominations chapelle
Aire d'étude et canton Schéma de cohérence territoriale du Trégor - Roche-Derrien (La)
Adresse Commune : Prat
Lieu-dit : Sainte-Anne

Chapelle dédiée à sainte Anne élevée en 1776 par Callart de la Villeneuve. Elle a été restaurée au 19e siècle (clocher et aile). Une inscription rappelle la mémoire de François Le Fiblec, recteur de Prat décédé le 16 avril 1865 et donateur de la chapelle. Sur le placître, croix datée de 1775.

Période(s) Principale : 3e quart 18e siècle
Secondaire : 3e quart 19e siècle
Dates 1772, daté par travaux historiques, porte la date
1776, daté par travaux historiques
1865, daté par travaux historiques

Édifice en forme de croix latine. A l'intérieur : statues de sainte Anne, saint Joachim et saint Joseph et nombreux bateaux ex-voto.

Statut de la propriété propriété de la commune

Annexes

  • JOLLIVET, Benjamin-Philibert. 1859

    "La belle chapelle de Sainte-Anne a été bâtie en 1776 par M. Callart de la Villeneuve. Elle appartient à M. Le Fiblec, recteur de Prat. Elle est en grande vénération dans le pays, et attire une foule de pèlerins et de pauvres le jour du pardon (26 juillet). Les premiers viennent accomplir des voeux ou demander à la sainte patronne du lieu la guérison de leurs maux, les seconds viennent implorer la charité des fidèles. On voit tout autour, sous la corniche extérieure, d´immenses cordons de bougies qui en font plusieurs fois le tour, et attestent la munificence et la foi des pèlerins".

  • La chapelle Sainte-Anne par René Couffon (Répertoire des Églises et Chapelles du diocèse de Saint-Brieuc et Tréguier, 1940)

    "En forme de croix latine, elle date de 1776 et est dûe à MM. Cillart de la Villeneuve. Elle a été restaurée au 19e siècle et probablement agrandie [...] ; le clocher est moderne. Une inscription rappelle la mémoire de Mre François Le Fiblec, recteur de Prat et donateur de la chapelle décédé le 16 avril 1865. Sur le placître, calvaire daté de 1775. A l'intérieur, outre les statues de sainte Anne, saint Joachim et saint Joseph, nombreux bateaux ex-voto".