Logo ={0} - Retour à l'accueil

Chapelle Sainte-Anne-la-Palud, Sainte-Anne-la-Palud (Plonévez-Porzay)

Dossier IA29003418 réalisé en 2008

Fiche

Vocablessainte Anne
Parties constituantes non étudiéesenclos, calvaire, fontaine de dévotion, chapelle
Dénominationschapelle
Aire d'étude et cantonFinistère - Châteaulin
AdresseCommune : Plonévez-Porzay
Lieu-dit : Sainte-Anne-la-Palud

Chapelle imposante par sa taille construite de 1858 à 1864 d'après les plans de l'architecte diocésain Joseph Bigot pour répondre à l'affluence des pélerins lors des pélerinages. Elle remplace une chapelle modeste du 17e siècle. Le choeur et les sacristies ont été achevées en 1858, la nef et le transept entre 1859 et 1864. Au nord de la quatrième travée, chapelle construite en 1903 d'après les plans du chanoine Jean-Marie Abgrall pour abriter la statue de sainte Anne. Les travaux du clocher sont réalisés par les entrepreneurs Armand Gassis et Jean-Louis Le Naour. Une chapelle extérieure de pardon a été édifiée au flanc nord en 1948 par l´architecte René Legrand. Site classé en 1937 et en 1943.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle
Secondaire : 1er quart 20e siècle
Secondaire : 2e quart 20e siècle
Dates1858, daté par source
1864, daté par source
1903, daté par source
1948, daté par source
Auteur(s)Auteur : Bigot Joseph architecte diocésain attribution par source
Auteur : Legrand René architecte attribution par source
Auteur : Abgrall Jean-Marie maître d'oeuvre attribution par source
Auteur : Gassis Armand entrepreneur attribution par source
Auteur : Le Naour Jean-Louis entrepreneur attribution par source

Edifice de plan en croix latine de type nef obscure. Gros oeuvre en moellon recouvert d'un enduit de ciment et pierre de taille de granite apparente aux chaînages d'angle et aux encadrements des baies et des portes. Elévation ouest surmontée par un clocher demi-hors-oeuvre, à chambre de cloches à galerie ajourée en encorbellement surmontée d´une courte flèche cantonnée de crochets. Chevet à pans coupés et à noues multiples flanqué de deux sacristies à façade ordonnancée, à comble à surcroît, l´une au nord, l´autre au sud. Nef à cinq travées, à trois vaisseaux, transept peu débordant, choeur profond. Nef lambrissée imitant voûte sur croisée d´ogives dont les nervures reposent sur des culots feuillagés ou figurés. Arcades en tiers-point à pénétration directe dans les piliers octogonaux. Sol couvert de dalles de granite.

Mursgranite
enduit partiel
pierre de taille
Toitardoise
Plansplan en croix latine
Étages3 vaisseaux
Couvrementslambris de couvrement
Élévations extérieuresélévation ordonnancée sans travées
Couverturesflèche en maçonnerie
toit à longs pans
pignon découvert
noue
Escaliersescalier dans-oeuvre : escalier en vis sans jour
Typologiesclocher cornouaillais, chevet Beaumanoir
États conservationsbon état
Mesuresl : 4720.0
la : 2127.0

Site classé. Edifice de style néo-gothique flamboyant dont les dimensions sont comparables à celles des grandes églises paroissiales. Il s'agit d'une chapelle de pèlerinage du Finistère encore en activité. L'édifice possède un clocher cornouaillais et un chevet inspiré de l'atelier Beaumanoir des 15e et 16e siècles. Etat sanitaire très satisfaisant.

Statut de la propriétépropriété de la commune
Intérêt de l'œuvreà signaler
Éléments remarquablesportail

Annexes

  • 19922900095X : Bibliothèque municipale de Rennes, 1481.

    19802900491X : Madame Segard, rue du Petit-Port, Auray-Saint Goustan

Références documentaires

Bibliographie
  • COUFFON, René, LE BARS, Alfred. Diocèse de Quimper et de Léon. Nouveau répertoire des églises et chapelles. Quimper : Association Diocésaine, 1988.

    p. 264 Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • RANNOU, Nolwenn. L'exercice de l'architecture et de la restauration en France au XIXe siècle : la carrière de Jospeh Bigot (1807-1894), architecte finistérien, volume III/IV : catalogue. Thèse. Université Rennes 2 - Haute-Bretagne, UFR Arts-Lettres-Communication, 2007.

    p. 93