Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Chapelle Saint-Laurent (Ploemel)

Dossier IA56005820 inclus dans Écart dit village de Saint-Laurent (Ploemel) réalisé en 2006

Fiche

Vocables Saint-Laurent
Parties constituantes non étudiées fontaine de dévotion
Dénominations chapelle
Aire d'étude et canton Ria d'Etel - Belz
Adresse Commune : Ploemel
Lieu-dit : Saint-Laurent
Cadastre : 2005 F2 868

La chapelle a été construite au début du 16e siècle, comme le révèle en particulier le remplage à fleur de lys de baie sud du choeur. L'oculus au sud a perdu son remplage. La fenêtre du chevet, masquée par un retable au 19e siècle, et jusqu'aux années 1980, a été réouverte lors de la restauration de la chapelle. Le lambris daté 1777 signalé masqué par un plafond par Danigo a disparu, sans doute lors de la restauration, avec la pose d'un nouveau lambris de couvrement.

Période(s) Principale : 1er quart 16e siècle

De plan rectangulaire à chevet plat, la chapelle Saint-Laurent est construite en pierre de taille de granite. Ses angles sont cantonnés de contreforts talutés à pinacles à crochets ; celui du sud-est est orné d'un cadran solaire. Dans le mur sud s'ouvre une large porte en anse de panier à profondes moulurations encadrées de pilastres supportant une archivolte à fleurons, dans le tympan duquel se trouvait un blason aujourd'hui buché. La corniche moulurée est sculptée d'animaux (lapin, cerf). Seule baie de l'élévation occidentale, la modeste porte est en anse de panier. Le pignon ouest supporte un clocher de plan carré en léger surplomb. Façade nord, la porte est, contrairement à l'usage et peut-être retournée, de forme rectangulaire à l'extérieur et en anse de panier à l'intérieur.

Murs granite
pierre de taille
Toit ardoise
Étages 1 vaisseau
Couvertures toit à longs pans
pignon découvert
Techniques sculpture
Représentations fleur de lys fleuron dragon lapin cerf coquille Saint-Jacques coq lion

Les contreforts d´angle amortis de pinacles, la baie à remplage à fleur de lys accompagnant un oculus qui a perdu son remplage révèlent un édifice homogène de qualité construit au début du 16e siècle. On notera le traitement de la porte sud, plus large et très orné, dont le rôle comme souvent en Bretagne supplante celui de la porte ouest, ici très modeste. Un peu plus ancienne que la chapelle de Notre-Dame de Recouvrance au bourg et plus homogène, la chapelle Saint-Laurent est cependant très proche, dans le même style gothique flamboyant.

Statut de la propriété propriété publique
Intérêt de l'œuvre à signaler

Annexes

  • 20065606089NUCA : Mairie de Ploemel

    20065606170NUCA : Mairie de Ploemel

Références documentaires

Documents d'archives
  • DU HALGOUET, Hervé, Notes archéologiques sur le département du Morbihan. A.D. Morbihan.

Bibliographie
  • COLLET, abbé Jean-Joachim. Histoire ecclésiastique et archéologique de la paroisse de Ploemel. Vannes, Galles, 1887.

    p. 13-14
  • DANIGO Joseph. Eglises et chapelles du doyenné de Belz. Bannalec, 1986.

    p. 106-107
  • DUHEM, G., Les églises de France. Morbihan, Paris : Impr.-édit. Letouzé et Ané, 1932.

    p. 125
  • LE MENE, Joseph-Marie, Histoire archéologique, féodale et religieuse des paroisses du diocèse de Vannes, Marseille : Laffitte, 1982.

    p. 114
  • LE TALLEC, Frédéric. Histoire de la paroisse de Ploemel..

    p. 116-120
  • ROSENZWEIG, Louis. Répertoire archéologique du département du Morbihan. Vannes : Imprimerie Impériale, 1863.

    col. 24
  • Le patrimoine des communes. Morbihan. Flohic éditions, 2e édition, 2000.

    p. 166