Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Chapelle Saint-Abibon et Sainte-Suzanne, Trévidel (Kervignac)

Dossier IA56007659 inclus dans Hameau ou village de Trévidel (Kervignac) réalisé en 2010

Fiche

Dossiers de synthèse

La chapelle est constituée de deux parties, révélées par les fermes à demi-apparentes qui la couvrent, l'enduit qui recouvre l'extérieur des murs empêchant toute analyse. Les deux premieres fermes de charpente datent dans doute du 15e siècle ; seule la seconde a conservé son entrait chanfreiné, coupé et réutilisé en blochets dans la première ferme. Ces entraits reposent côté sud sur une sablière insérée dans le mur gouttereau. Les trois autres fermes de charpente datent sans doute du 18e siècle et correspondent à un agrandissement vers l'ouest dont la fenêtre sud-ouest, la porte ouest et le clocher sont les autres témoins. La porte sud, du 15e siècle correspond à la première campagne de travaux, mais peut-être se trouvait-elle sur l'élévation ouest à l'origine : sur cette élévation ont été reportées les pierres des rampants de la première campagne de construction. La sacristie en retour au nord du chœur, également enduite, date aussi du 18e siècle.

Vocables Saint-Abibon et Sainte-Suzanne
Dénominations chapelle
Aire d'étude et canton Ria d'Etel - Port-Louis
Adresse Commune : Kervignac
Lieu-dit : Trévidel
Cadastre : 1837

A l'origine du village, la chapelle est sans doute construite dans la 2e moitié du 15e siècle. Elle est agrandie vers l'ouest ou reconstruite dans sa partie ouest au 17e ou 18e siècle. La date portée sur la fenêtre sud, 1667, correspond probablement à la mise en place du retable, ayant nécessité l'obturation d'une fenêtre est, fermeture aujourd'hui invisible sous l'enduit. La sacristie est ajoutée au nord au 18e siècle. Une stèle hémisphérique de l'Age du fer est placée à l'angle sud-ouest.

Période(s) Principale : 2e moitié 15e siècle
Principale : 2e quart 17e siècle
Principale : 4e quart 19e siècle
Dates 1625, porte la date

Constituée d'un vaisseau unique, la chapelle Saint-Abibon et Sainte-Suzanne est construite en moellon enduit. La toiture d'ardoise est limtée par des rampants découverts, les rampants sud légèrement brisé pour suivre un coyau que la toiture actuelle ne respecte pas. Le gouttereau sud est le plus éclairé avec trois ouvertures, porte en accolade encadrée de deux fenêtres en plein cintre, celle du chœur passante. Le mur nord et le pignon est sont aveugles et l'élévation ouest ouverte d'une porte en arc surbaissé à angles vifs. A l'intérieur, les deux premières fermes sont en partie masquées depuis la restauration des années 1970.

Murs granite
enduit
Toit ardoise
Plans plan allongé
Étages 1 vaisseau
Couvertures toit à longs pans
pignon découvert
Techniques sculpture
Représentations croix
Précision représentations

Croix terminant le pignon est.

Statut de la propriété propriété de la commune

Annexes

  • 20095606314NUCB : Archives départementales du Morbihan, 3 P 121.

Références documentaires

Documents d'archives
  • A. D. Morbihan. 3 P, cadastre. Kervignac. 3P 157 : Plan d'assemblage (1810-1852) 3 P 121 : Plan (1837) 3 P 1566 : Tableau indicatif des propriétaires des propriétés foncières et de leur contenance (1837) 3 P 1567-1572 : Matrices des propriétés foncières bâties et non bâties (1843-1941).

    Archives départementales du Morbihan : 3P 121
Bibliographie
  • DANIGO, Joseph. Eglises et chapelles du doyenné de Port-Louis. S.l., 1984.

    p. 45-46
Périodiques
  • LE TALLEC, Frédéric.Kervignac. Histoire d'une paroisse. Présentation Pierre Ollier. Mairie de Kervignac, Dominique éditions, © 2005.

    p. 89-91