Logo ={0} - Retour à l'accueil

Chapelle Notre-Dame, la Ferrière (Pluméliau fusionnée en Pluméliau-Bieuzy en 2019)

Dossier IA56002401 inclus dans Écart dit village, la Ferrière (Pluméliau fusionnée en Pluméliau-Bieuzy en 2019) réalisé en 2001

Fiche

  • Porte sud
    Porte sud
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • fontaine de dévotion

Voir

Extrait de : Vallée du Blavet. Le canton de Baud. Bretagne. Inventaire Général. Collection Images du Patrimoine. Rennes. 2003.

Pluméliau. Chapelle Notre-Dame de la Ferrière.

A l´exception de sa tour construite en granite, la chapelle se signale par sa belle mise en oeuvre de pierre de taille de schiste gris vert, caractéristique de l´est de Pluméliau, en contraste avec les ouvertures en granite. Elle est construite à la fin du XVe ou au début du XVIe siècle, grâce aux dons d´un seigneur probablement local dont le blason à trois coquilles tenu par un ange sur le fleuron de la porte sud n´a pas été identifié. Son plan rectangulaire ne comporte aucune séparation architecturale entre le choeur et la nef, le choeur liturgique étant simplement délimité par une clôture de choeur datant de la fin du XIXe siècle. Seule la grande baie du chevet a conservé son réseau. Comme il est d´usage, le mur nord est aveugle au contraire du mur sud aux nombreux percements dont certains, la fenêtre ouest et la porte secondaire, ont pu être ouverts postérieurement. Dans l´angle nord-ouest, un escalier en vis, aménagé dans l´épaisseur du mur desservait la tribune et l´accès au clocher d´origine remplacé. La sacristie à étage a été rajoutée au nord en 1703 selon l´inscription portée sur la fenêtre du rez-de-chaussée. La tour-porche de style néoclassique en granite construite au début du XIXe siècle, à l´image des tours morbihannaises des siècles précédents, ajoute une monumentalité à une chapelle somme toute modeste.

VocablesNotre-Dame
Parties constituantes non étudiéesfontaine de dévotion
Dénominationschapelle
Aire d'étude et cantonBaud - Baud
AdresseCommune : Pluméliau-Bieuzy
Lieu-dit : Pluméliau, Ferrière (la)
Cadastre : 1828 L1 71, 72 ; 1988 ZY 39
Précisionscommune fusionnée après inventaire Commune inventoriée sous le nom de Pluméliau

La chapelle a été construite à la fin du 15e siècle ou au début du 16e siècle par un seigneur dont le blason non identifié est figuré au dessus de la porte sud. La sacristie a été ajoutée au 18e siècle ainsi que l'indique l'inscription sur la fenêtre nord : "FAIT BATIR .. 1703 PAR .. TEAUR", (peut-être « Le Tutour », un des acteurs de la construction de l´église en 1694). La tour construite au début du 19e siècle a remplacé un clocher antérieur. Une inscription sur une plaque de calcaire placée dans le choeur : "FAIT DU TEMPS DE YVES QUEVERDO DE KERGOUET TRESORIE MISSIRE YVES LE MERCIER RECTEUR DE PLUMELIAU 1772" est soit une date de restauration, soit la date de construction du retable et des autels. Enfin une dernière date gravée sur le mur intérieur sud : 1879, correspond à une date de restauration et à la suppression des entraits remplacés par des tirants et au rempacement du lambris par une voute platrée.

Période(s)Principale : limite 15e siècle 16e siècle
Principale : 1er quart 18e siècle
Principale : 1er quart 19e siècle
Secondaire : 4e quart 19e siècle
Dates1703, porte la date
1772, porte la date
1879, porte la date

L'édifice de plan rectangulaire est construit en pierre de taille, du schiste pour la nef et la sacristie, du granite pour la tour-porche à l'ouest. Sur la nef de plan allongé se greffe au nord une sacristie de plan polygonal qui comporte une chambre à feu à l'étage desservie par un escalier en vis en bois. La nef est dotée de contreforts d'angle, une baie à remplage flamboyant éclaire le chevet. La porte sud à colonettes à chapiteaux, terminé par des pinacles et un fleuron est orné d'un blason à trois coquilles tenu par un ange au dessus du fleuron. Ménagé dans l'angle nord-ouest du mur, un escalier en vis en pierre dessert la tribune et le premier clocher avant la tour actuelle. Un blason lisse surmonte la porte extérieure de la sacristie.

Mursschiste
granite
pierre de taille
Toitardoise
Plansplan allongé
Étages1 vaisseau
Couverturesflèche en maçonnerie
toit à longs pans
pignon découvert
Escaliersescalier dans-oeuvre : escalier en vis avec jour en charpente
escalier dans-oeuvre : escalier en vis sans jour en maçonnerie
Techniquessculpture
Précision représentations

La porte sud à colonnettes à chapiteau, fleuron et pinacles est orné de crochets sur l'archivolte. Blason non identifié à trois coquilles tenu par un ange au dessus de la porte sud.

Statut de la propriétépropriété publique

Annexes

  • 20015603769NUCA : Archives municipales de Pluméliau

Références documentaires

Bibliographie
  • DANIGO, chanoine Joseph. Eglises et chapelles du pays de Baud. 1974.

    p. 35-36
  • DUHEM, Gustave. Les églises de France. Morbihan. Paris : Impr.-édit. Letouzé et Ané, 1932.

    p. 141
  • FLOQUET, Charles. Pluméliau au cours des siècles. Pluméliau, 1994.

    p. 151-153
  • Vallée du Blavet. Le canton de Baud. Bretagne. Inventaire Général. Collection Images du Patrimoine. Rennes. 2003.

    p. 27-29