Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Chapelle Notre-Dame-de-Pitié, Kernivinen (Perros-Guirec)

Dossier IA22006196 réalisé en 2006
Vocables Vierge
Appellations dite chapelle Notre-Dame-de-Pitié
Dénominations chapelle
Aire d'étude et canton Communes littorales des Côtes-d'Armor - Perros-Guirec
Adresse Commune : Perros-Guirec
Lieu-dit : Kernivinen
Cadastre : 1819 B2 1181 ; 2004 B 1224

Chapelle édifiée en 1758 (date portée sur le clocher), agrandie en 1772 et probablement restaurée en 1817 (dates portées). La porte sud est un remploi datant du 16ème siècle.

Période(s) Principale : 3e quart 18e siècle
Principale : 1er quart 19e siècle
Secondaire : 16e siècle
Dates 1758, porte la date
1772, porte la date
1817, porte la date

La chapelle Notre-Dame-de-Pitié de Kernivinen est composée d'un corps primitif à vaisseau unique et d'une aile en retour d'équerre au nord dont le linteau de la fenêtre du mur-pignon porte le millésime 1772 (agrandissement). Le corps primitif, excepté le mur-pignon ouest aveugle, est édifié en grand appareil de granite. Le chevet plat est épaulé de deux contreforts angulaires et présente une grande baie axiale murée. Les élévations sud et nord du corps primitif sont percées chacune d'une porte en plein-cintre, la porte sud étant surmontée de l'inscription F : F : PAR LES VOISINS 1817 probablement en souvenir de travaux de restauration. Chaque pignon présente des rampants à crossettes.

Murs granite
moellon sans chaîne en pierre de taille
grand appareil
Toit ardoise
Étages 1 vaisseau
Couvertures toit à longs pans
pignon découvert
Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre à signaler

Annexes

  • 20062206697NUCB : Archives départementales des Côtes-d'Armor, 4 num 1/38, Numplan 5.

Références documentaires

Documents figurés
  • AD Côtes-d'Armor : 4 num 1/38, plans cadastraux parcellaires de 1819.

    Numplan 5, section B, 2ème feuille
Bibliographie
  • COUFFON, René. Répertoire des églises et chapelles du diocèse de Saint-Brieuc et Tréguier. Saint-Brieuc : Les Presses Bretonnes, 1939.

    p. 288