Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Chapelle Notre-Dame-de-Bonne-Nouvelle (Lanmodez)

Dossier IA22013840 réalisé en 2008
Vocables Notre-Dame
Dénominations chapelle
Aire d'étude et canton Communes littorales des Côtes-d'Armor - Lézardrieux
Adresse Commune : Lanmodez
Lieu-dit : Bonne Nouvelle
Cadastre : 1827 B 30 ; 1984 B 188

Construite au 15ème siècle, la chapelle Notre-Dame de Bonne-Nouvelle a été reconstruite en 1736 (date portée). Elle était à l'état de ruines avant la seconde guerre mondiale (brûlée) et a été entièrement restaurée par les habitants de la commune. Située sur un terrain privé, elle a été récemment rénovée au cours du 4ème quart du 20ème siècle (1992) par une association locale de sauvegarde du patrimoine, ainsi que le mur d'enclos. La chapelle, dédiée à Notre-Dame-de-Bonne-Nouvelle, patronne des marins, est fréquentée particulièrement le jour du pardon de Bonne-Nouvelle. Les jeunes femmes stériles viennent prier An Itron Varia Kelo-Mad pour être exaucées de leur voeu d'enfantement. Par l'expression il y a Kelo-mad, on annonce que la femme est enfin enceinte. Les marins y déposent des ex-voto, en remerciement de l'accomplissement de leurs voeux. La chapelle dispose de nombreux ex-voto marins (maquettes de bateau et couronnes de fleurs). A l'endroit de la chapelle, sur le front de mer Est, on peut repérer les vestiges d'une ancienne petite jetée, utilisée autrefois (avant la seconde guerre mondiale) par les bateaux qui se rendaient à l'Île de Bréhat pour les fêtes et les pardons ou encore à cette chapelle par la voie maritime.

Période(s) Principale : 15e siècle
Principale : 2e quart 18e siècle
Dates 1736, porte la date

Située en front de mer, dans un petit enclos avec accès par échalier, dont les murs ont été récemment restaurés, la chapelle Notre-Dame de Bonne-Nouvelle est un sanctuaire de plan rectangulaire à vaisseau unique et à chevet plat aveugle construit en moellons de granite et schiste. Cet enclos est ombragé par plusieurs tilleuls centenaires. Le terrain privé sur lequel la chapelle a été construite et les terrains privés qui l'environnent et bordent le trait de côte, sont fortement dégradés et érodés par la mer. L'enrochement actuel, mis en place afin de protéger un affaissement du terrain n'est certainement pas suffisant à long terme pour éviter l'inondation du bâtiment. La chapelle est couverte d'un toit à longs pans et pignon découvert à rampants à crossettes. Le mur-pignon ouest, couronné d'un clocher à une baie, est ajouré d'un oculus surmonté d'une pierre portant le millésime 1736. La nouvelle cloche de la chapelle a été inaugurée et baptisée en 1992. Le mur Sud reçoit l'entrée en arc brisé surmontée d'un écu fruste. A l'instar du mur nord, il est ouvert d'une petite baie rectangulaire verticale à arcature trilobée (remploi). Le sol intérieur de la chapelle est dallé et les murs sont blanchis à la chaux. La façade latérale du mur nord est en partie fissurée.

Murs granite
schiste
moellon sans chaîne en pierre de taille
Toit ardoise
Étages 1 vaisseau
Couvertures toit à longs pans
pignon découvert
États conservations remanié
Techniques sculpture
Représentations écu

La chapelle littorale de Bonne-Nouvelle, menacée par la mer, mérite d'être sauvegardée.

Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre à signaler

Annexes

  • 20082213609A0B : Archives départementales des Côtes-d'Armor, 4 num 1/34, Numplan 2.

    20082213844A0B : Archives départementales des Côtes-d'Armor.

    Archives départementales des Côtes-d'Armor.

    Archives départementales des Côtes-d'Armor, 4 num 1/22, Numplan 1.

    20082213843A0B : Archives départementales des Côtes-d'Armor.

    Archives départementales des Côtes-d'Armor.

    Archives départementales des Côtes-d'Armor, 4 num 1/22, Numplan 1.

    20082213708NUCB : Collection particulière

Références documentaires

Documents figurés
  • AD Côtes-d'Armor : 4 num 1/22. Plan par masse de culture de 1827.

Bibliographie
  • COUFFON, René. Répertoire des églises et chapelles du diocèse de Saint-Brieuc et Tréguier. Saint-Brieuc : Les Presses Bretonnes, 1939.

    p. 200