Logo ={0} - Retour à l'accueil

Centre nautique L'Hippocampe, boulevard de la Mer (Plougonvelin)

Dossier IA29132136 réalisé en 2016

Fiche

Le programme du concours d'architecte lancé en juin 1991 définissait ainsi le projet : "Une architecture proche de la sculpture rappelant les formes marines et aquatiques des dauphins, de carènes, et qui doit par l'audace de son dessin servir de "catalyseur visuel", permettant de faire oublier l'urbanisation un peu chaotique des années précédentes sur le front de mer."

Dénominationsétablissement nautique
Aire d'étude et cantonBretagne
AdresseCommune : Plougonvelin
Adresse : boulevard de la Mer

Au début des années 1990, la commune, désireuse de soutenir l'action du Yole Club, lance un concours d'architectes pour la construction d'une maison de station, destinée à abriter les activités liées au nautisme et au tourisme. Le Quimpérois Philippe Brulé en est lauréat, et le permis de construire est délivré le 28 octobre 1992. Les marchés sont signés le 16 novembre, pour un montant de 4 755 938 F TTC, et les travaux débutent en janvier 1993. L'équipement est inauguré le 13 juillet de la même année. En 2012, le même architecte construit une extension pour le stockage des bateaux, qui respecte la volumétrie du bâtiment d'origine.

Période(s)Principale : 4e quart 20e siècle , daté par source
Secondaire : 1er quart 21e siècle , daté par source
Dates1993, daté par source
2012, daté par source
Auteur(s)Auteur : Brulé Philippe
Philippe Brulé

Architecte DPLG, 2 rue Félix Le Dantec, Quimper


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte attribution par source

"Le centre nautique de Plougonvelin s'est développé autour d'une seule idée : celle de donner une image cohérente d'espaces ludiques dans lesquels tout invite à la promenade, à la détente et au voyage. Dans cet esprit, nous avons cherché une grande perméabilité du bâtiment en multipliant les accès et en créant une promenade sur le bâtiment qui est lui-même un bateau, traversé de la proue (office de tourisme) à la poupe (centre nautique) par une passerelle, véritable pont supérieur accessible de l'extérieur, qui permet de compléter la promenade en bordure de la plage du Trez-Hir et autorise des perspectives sur le plan d'eau.

Le volume de l'office de tourisme et du hall du centre nautique se développe sur deux niveaux de manière à lui donner l'ampleur nécessaire pour offrir au visiteur des vues simultanées sur le ciel et la mer. La générosité des formes du bâtiment, la recherche de circulations multiples, le vocabulaire emprunté à l'architecture navale visent à en faire un bâtiment convivial, ouvert à tous et surtout un outil au service de tous les passionnés de la mer et des loisirs nautiques." (Notice de présentation)

Mursbéton essentage de tôle
Toitzinc en couverture
Statut de la propriétépropriété de la commune