Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Casino municipal, Trestraou (Perros-Guirec)

Dossier IA22006142 inclus dans Quartier de Trestraou (Perros-Guirec) réalisé en 1999

Fiche

Précision dénomination casino municipal
Parties constituantes non étudiées tennis
Dénominations casino
Aire d'étude et canton Côte de Granit Rose - Perros-Guirec
Adresse Commune : Perros-Guirec
Lieu-dit : Trestraou
Cadastre : 1935 E 1349

Casino municipal construit vers 1923 (1926, date d' imposition) par l'architecte parisien Alphonse Jouven, pour la Société du Casino Municipal de Perros-Guirec, établie à Paris. Edifié en front de mer et en angle de rue, deux courts de tennis sont implantés sur la parcelle vers 1929. En 1937, le casino est vendu, suite à une saisie immobilière. Les documents figurés et l' étude de l' édifice nous permettent de supposer que l' édifice devait être plus grand, une partie latérale n' ayant pas été construite (dissymétrie de la façade antérieure, position décentrée de la coupole et traces de pierres d' attente) . Le casino a subi de nombreuses modifications et agrandissements : le gros-oeuvre a été enduit, deux amortissements placés de chaque côté de l' entrée, les arcades du soubassement ont été très rapidement comblées par une addition de construction, la terrasse et l' entrée ont été couvertes, enfin, le chassis vitré de la baie d' entrée a été remplacé par un tympan. La coupole dégradée, l'édifice est détruit en 1989.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Auteur(s) Auteur : Jouven Alphonse, architecte, attribution par travaux historiques
Personnalité : Société du casino municipal de Perros-Guirec,
Société du casino municipal de Perros-Guirec
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
commanditaire, attribution par source

Edifice qui présentait un niveau de soubassement avec arcades et magasins de commerce. Un escalier droit en maçonnerie bordé de jardinières menait à l'entrée principale et à une large terrasse agrémentée de jardinières semi-circulaires. En 1937, la description des lieux cite : une salle de spectacle, salle de jeux, bar, cuisine, office, bureau, caves, WC, logement du gardien, et locaux commerciaux.

Murs granite
enduit
moellon
Toit béton en couverture
Étages étage de soubassement, en rez-de-chaussée
Couvertures terrasse
verrière
Escaliers escalier de distribution extérieur : escalier droit, en maçonnerie
États conservations détruit
Statut de la propriété propriété publique (?)

Annexes

  • Voir aussi enquête thématique régionale (patrimoine de la villégiature) - 1999 (Elisabeth Justome) : .

  • 19992200292X : Archives départementales des Côtes-d'Armor, 16 Fi.