Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Carrière de pierre de Kerpointel (Tressignaux)

Dossier IA22003727 réalisé en 2005

Fiche

Précision dénomination Carrière de pierre
Appellations Carrière de Kerpointel
Parties constituantes non étudiées excavation, aire de concassage, bureau
Dénominations carrière
Aire d'étude et canton Arrondissement de Saint-Brieuc - Lanvollon
Adresse Commune : Tressignaux
Lieu-dit : Kerpointel

Le site a été anciennement exploité. En février 1901, un accident mortel y survient. Le 20 mars 1902, Yves Fichou, carrier, déclare vouloir continuer l'exploitation de la carrière de Kerpointel. Il vend directement sa production aux clients. L'entreprise Thouement, créée en 1947, exploite le site de Kerpointel depuis 1969. On y extrait de l'amphibolite, qui sert à fabriquer des granulats routiers. La carrière est toujours en activité et emploie 22 personnes.

Période(s) Principale : 20e siècle

Des bureaux ont été établis dans la partie ouest du site. Ils sont construits en parpaing de béton avec un rez-de-chaussée surélevé et couvert par un toit à longs pans en tôle ondulée.

Murs béton
parpaing de béton
Toit tôle ondulée
Étages rez-de-chaussée surélevé
Couvertures toit à longs pans
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Côtes-d'Armor. Série S ; sous-série 80 S : 80 S 2 (374). Mine : contrôle de l'industrie minérale et métallurgique. Gisements (dossiers classés par commune), an XI-1936.