Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Carrière de gneiss de Persas (Plérin-sur-Mer)

Dossier IA22013121 réalisé en 2005

Fiche

Précision dénomination carrière de gneiss
Appellations Carrière de Persas
Parties constituantes non étudiées excavation, aire de concassage, bureau
Dénominations carrière
Aire d'étude et canton Communes littorales des Côtes-d'Armor - Plérin-sur-Mer
Adresse Commune : Plérin-sur-Mer
Lieu-dit : Persas

Une carrière de gneiss existait au moins depuis le début du 20e siècle. En mars 1933, Joseph Rault est autorisé à l'exploiter puis, en octobre 1934, c'est au tour de Louis le Mec, entrepreneur demeurant à Plérin. Dans les années 1950, M. Rault, transporteur de pommes de terre sur Paris, rachète la carrière à M. Hamon de Ploufragan. La première installation industrielle date de 1965. Dans les années 1970, l'activité connaît un fort développement, du fait de la réalisation du Plan routier breton, avec la construction de la route Rennes-Brest et de la rocade de Saint-Brieuc. En 1980, de nouvelles installations de concassage sont mises en place. La carrière, qui emploie une trentaine d'ouvriers, fournit des enrobés, béton et voirie dans un rayon de 20 km. Elle produit 600 000 tonnes par an et est une des plus importantes du département.

Période(s) Principale : 20e siècle

La carrière, qui s'étend de part et d'autre de la RD 24, comprend le site d'extraction et plusieurs unités de concassage. Des bureaux, comportant un sous sol et un rez-de-chaussée surélevé en parpaing de béton couvert par un toit à longs pans en tôle, se trouvent à l'entrée du site.

Murs béton
parpaing de béton
Toit tôle ondulée
Étages sous-sol, rez-de-chaussée surélevé
Couvertures toit à longs pans
Énergies énergie électrique
achetée
Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre à signaler

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Côtes-d'Armor. Série M ; sous-série 5 M 64. Administration générale et économie (an VIII-1940). Mines et carrières. Déclarations, 1920-1940.