Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Capitainerie de Matignon : ensemble fortifié

Dossier IA22003019 réalisé en 2002
Dénominations ensemble fortifié
Aire d'étude et canton Bretagne Nord
Adresse Commune : Matignon

Depuis la fin du 16ème siècle, les milices garde-côtes assuraient la défense des côtes de France contre les descentes ennemies en assurant le guet de la mer. Les populations littorales et insulaires étaient enrégimentées pour surveiller perpétuellement une portion de la côte proche de leur paroisse. Le littoral breton était divisé en capitaineries sous l´autorité d´un capitaine général. « La capitainerie était une subdivision territoriale utilisée pour la milice garde-côtes, intermédiaire entre l´évêché - considéré comme circonscription administrative et non uniquement ecclésiastique - et la paroisse - de laquelle les communes ont repris les attributions administratives. » En 1756, le duc d'Aiguillon souhaitant transformer la milice garde-côtes a divisé le littoral breton en vingt capitaineries d'un bataillon chacune ; c´est sur cette division du littoral que nous nous baserons pour fixer les limites géographiques des capitaineries. Notre étude sur les fortifications des côtes du Nord Finistère et des Côtes-d´Armor ne comprend que les paroisses - communes - littorales des capitaineries.

Période(s) Principale : 17e siècle
Principale : 18e siècle
Statut de la propriété propriété publique
propriété privée
Intérêt de l'œuvre vestiges de guerre

Annexes

  • 20042900613NUCA : Service Historique de la Défense, Château de Vincennes. Fonds de l'armée de Terre

(c) Inventaire général (c) Inventaire général ; (c) Association Pour l'Inventaire de Bretagne - Lécuillier Guillaume