Logo ={0} - Retour à l'accueil

Calvaire de l'enclos paroissial, place Charles De Gaulle (Pleyben)

Dossier IA29004528 réalisé en 2009

Fiche

Dénominationscalvaire
Aire d'étude et cantonParc Naturel Régional d'Armorique - Pleyben
AdresseCommune : Pleyben
Lieu-dit : Bourg
Adresse : place Charles De Gaulle

Un calvaire à massif architecturé a vraisemblablement été érigé vers 1555 (date et inscription portée sur la statue de saint Germain au dessus du porche de l´église : EN L´HONNEUR DE DIEV ET (NOTRE) DA (M) E ET MONSIEUR S GERMAIN CESTE CROIX FVST COME (N) CE 1555) dont les parties sculptées sont à mettre à l´actif de l´atelier des frères Henry et Bastien Prigent. Il a été enrichi en 1650 de quelques nouvelles sculptures et de nouveaux groupes (Entrée à Jérusalem, Cène, Lavement des pieds) provenant de l´atelier du sculpteur Yves Ozanne de Brest (inscriptions et date portée sous les groupes). Initialement placé à proximité du porche de l´église, il a été déplacé entre 1738 et 1742 à une trentaine de mètres au sud pour faciliter l´accès à l´église par les entrepreneurs Guillaume Le Goff, Yves Quiniou et François Motreff de Pleyben. A cette occasion, le massif architecturé a été modifié et probablement agrandi. L'ensemble a été estauré à plusieurs reprises notamment en 1953 et plus récemment, dans les années 1980 - 1990.

Période(s)Principale : 3e quart 16e siècle
Principale : 2e quart 17e siècle
Principale : 2e quart 18e siècle
Dates1555, porte la date
1650, daté par source
1738, daté par source
1739, daté par source
1740, daté par source
1742, daté par source
Auteur(s)Auteur : PRIGENT Henry? sculpteur
Auteur : PRIGENT Bastien? sculpteur
Auteur : OZANNE Yves sculpteur
Personnalité : Le Goff Guillaume entrepreneur attribution par source
Personnalité : Quiniou Yves entrepreneur attribution par source
Personnalité : Motreff François entrepreneur attribution par source

Calvaire constitué d´un grand massif architecturé évidé que contrebutent quatre contreforts à arcades en plein cintre en pierre de taille de granite. Une trentaine de scènes de l´Évangile garnissent deux registres : la frise inférieure disposée sur la corniche qui surplombe les arcades (les sujets allant de l´Annonciation à la Flagellation), la frise supérieure sur la plate-forme (de l´Ecce Homo à la Résurrection) surmontée de trois croix, celle du Christ avec saint Jean et la Vierge sur la traverse et celles des deux larrons. La lecture débute à l´angle sud-ouest par la frise inférieure dans le sens inverse des aiguilles d´une montre. Elle se poursuit au second niveau par l´angle sud-est, puis l´angle nord-est, le côté nord, les croix (côté sud), le côté sud, le côté est et enfin le côté ouest. Parties sculptées en kersantite et en grès arkosique (minoritaires).

Mursgranite
kersantite
schiste
grès
moellon
pierre de taille
États conservationsbon état
Techniquessculpture
Précision représentations

Face sud, frise inférieure : Annonciation, Visitation, Nativité, Adoration des mages, Fuite en Égypte. Angle sud-est, partie inférieure : Jésus au milieu des docteurs. Face est, frise inférieure : Entrée à Jérusalem, Cène, Lavement des pieds. Face nord, frise inférieure : Marché de Judas, Agonie, Arrestation du Christ, Jésus emmené, Jugement de Pilate. Angle nord-ouest, partie inférieure : Vierge de Pitié surmontée d´un dès avec personnages. Face ouest, frise inférieure : Christ aux outrages, Repentir de Pierre, Flagellation du Christ, Couronnement d´épines. Angle sud-est, partie supérieure : Ecce Homo (Pilate portant un phylactère avec l'inscription ECCE HOMO et désignant le Christ ; autre personnage au phylactère avec inscription TOLLE TOLLE CRVCIFIGE EVM). Angle nord-est, partie supérieure : Pilate se lave les mains. Face nord, partie supérieure : Portement de croix (avec sainte Véronique, sainte Face, saint Jean soutenant la Vierge sur le chemin du calvaire). Face ouest, croix : Crucifixion (Christ en croix avec anges de chaque côté et en dessous recueillant le sang dans un calice, ange surmontant la croix qui emporte l´âme du Christ, saint Jean et la Vierge sur la traverse, de part et d´autre : gibet des larrons avec inscriptions portées (GISMAS et DISMAS) et un ange et un diable qui emporte leur âme, cavaliers aux angles). Face sud, partie supérieure : Descente aux enfers (matérialisés par une grande gueule d´un montre avec trois personnages en flamme à l´intérieur, Eve et Adam devant le Christ). Face est, partie supérieure : Mise au tombeau. Face ouest, partie supérieure : Résurrection du Christ. Revers de la croix (face est) : Christ ressuscité.

Un des plus grands calvaires de Bretagne, cette oeuvre monumentale, majeure à l´échelle régionale et nationale tant par son ancienneté (milieu 16e siècle) que l´originalité et l´exhaustivité de son iconographie, représente un élément patrimoinial de premier ordre pour la commune. Plusieurs sculpteurs sont intervenus dans la réalisation de cette oeuvre composite et souvent remaniée qui s'apparente à une "bande dessinée" en sculpture. Dans le Finistère, les frères Henry et Bastien Prigent sont également les artistes des grands calvaires de Plougonven et de Lopérec.

Statut de la propriétépropriété de la commune
Protectionsclassé MH, 1873/02/11
Précisions sur la protection

Eglise : classement par liste de 1846. Calvaire : classement par liste de 1875. Ossuaire : classement par liste du 21 décembre 1914 (le 18 janvier 1914 au Journal Officiel).

Annexes

  • 20092910126NUCB : Archives départementales du Finistère, 3 P 163.

    20092910292NUCB : Collection particulière

    20092910574NUCB : Collection particulière

Références documentaires

Bibliographie
  • ABGRALL, Jean-Marie. Pleyben, son église, son calvaire. Editions d'art Jos Le Doaré, Quimper, 1969.

  • CASTEL, Yves-Pascal. Atlas des croix et calvaires du Finistère. Dans : Société archéologique du Finistère, 1980, Quimper.

    p. 187
  • COUFFON, René, LE BARS, Alfred. Diocèse de Quimper et de Léon. Nouveau répertoire des églises et chapelles. Quimper : Association Diocésaine, 1988.

    p. 237 Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • LEGRAND, André. Pleyben. Editions OUEST-FRANCE, Rennes, 1979.

  • MOREAU-PELLEN, Madeleine. Pleyben, son église, son calvaire. Collection 'Reflet de Bretagne'. Editions d'art Jos Le Doaré, Châteaulin, 1957.

    p. 23-25
  • PEYRON, Paul, ABGRALL, Jean-Marie. Pleyben (Notices des paroisses du diocèse de Quimper et de Léon). Dans : Bulletin de la commission diocésaine d´architecture et d´archéologie, vol. IV, 1914.

    p. 243-244
  • Site de la commune de Pleyben : http://www.mairiepleyben.fr.

Liens web