Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Calvaire 2 (Plounéour-Ménez)

Dossier IA29002941 réalisé en 2007

Fiche

Á rapprocher de

Dénominations calvaire
Aire d'étude et canton Parc Naturel Régional d'Armorique - Saint-Thégonnec
Adresse Commune : Plounéour-Ménez
Adresse : Bourg

Le calvaire, probablement érigé à l'initiative de la famille Le Scanff, seigneurs du manoir de Penhoat dont les armoiries figuent sur la face est, occupe son emplacement d'origine. Il s'élevait au centre d'un petit enclos planté d'arbres qui a disparu après 1950. Il porte, sur la face ouest du croisillon inférieur, la date de 1641 qui correspond également à la statue de saint Yves (face ouest) attribuable au sculpteur Roland Doré, tout comme les statues géminées, alors que les saints non identifiés et peut-être le Christ en croix ne semblent pas provenir de cet atelier. L'ensemble a été restauré lors du Jubilé en 1896, le fût date de cette époque.

Période(s) Principale : 2e quart 17e siècle
Principale : 4e quart 19e siècle
Dates 1641, porte la date
1896, daté par source
Auteur(s) Auteur : Doré Roland, sculpteur, attribution par analyse stylistique
Personnalité : Le Scanff ?, commanditaire, attribution par source

Fût en granite. Parties sculptées en kersantite. Statues jumelées. Face est : saint Pierre, saint Paul, blason. Face ouest, régistre supérieur : Christ en croix, Vierge, saint Jean. Face ouest, régistre inférieur : saint non identifié (moine ?), saint non identifié (saint Colomban ?). Face ouest, centre : saint Yves.

Murs granite
kersantite
Techniques sculpture
Représentations armoiries saint Yves Christ en croix Vierge saint Jean saint Paul saint Pierre moine
Précision représentations

Armoiries Le Scanff (face est).

Calvaire intéressant à cause de la qualité de ses sculptures dont certaines sont l'oeuvre du sculpteur Roland Doré ou de son atelier. Son emplacement à l'ouest de l'église, dans un espace à l'origine vierge, annoncait directement l'espace rural et plus particulièrement une allée menant au manoir de Penhoat. Le calvaire ponctue aujourd'hui, d'une manière monumentale, la transition entre le bourg, le monument aux morts et le cimetière.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre à signaler

Annexes

  • 20052904434NUCA : Archives départementales du Finistère, 3 P 203.

Références documentaires

Documents d'archives
  • A.D. Finistère, 3 P 203. Cadastre de 1837, section K 1.

Bibliographie
  • CASTEL, Yves-Pascal. Atlas des croix et calvaires du Finistère. Société archéologique du Finistère, 1980, Quimper.

    p. 266-267
  • Le Patrimoine des Communes. Le Finistère. Charenton-le-Pont : Flohic Editions, 1998 (Collection Le Patrimoine des Communes de France), vol. II.

    p. 1481