Logo ={0} - Retour à l'accueil

Cale Larzul, Doëlan (Clohars-Carnoët)

Dossier IA29004299 inclus dans Secteur urbain : zone d'activité portuaire industrielle liée à l'ancienne conserverie Capitaine Cook (Clohars-Carnoët) réalisé en 2008

Fiche

Appellationscale Larzul
Dénominationscale
Aire d'étude et cantonBretagne - Quimperlé
AdresseCommune : Clohars-Carnoët
Lieu-dit : Doëlan
Cadastre : DPM

Pour assurer le débarquement du poisson quelle que soit la marée, l´implantation de cales à l´entrée du port de Doëlan permet d´avoir de bonnes profondeurs d´eau. Or la cale Cayenne, aménagée en 1949, est insuffisante par rapport au trafic portuaire. En 1955, dans son rapport, un ingénieur des Ponts-et-Chaussées explique que le port de Doëlan possède 46 bateaux montés par 233 marins ayant débarqué 624 tonnes de poissons et crustacés pour cette année. De plus, la côte abrupte et l´absence de terre-plein limitent l´usage de la cale. Dès 1956, le projet d´aménagement d´une cale et d´un terre-plein sur la rive gauche, à côté de la cale de Cayenne, est inscrit au programme départemental d´équipements des petits ports de pêche pour un coût de 12,5 millions de francs. Le département du Finistère prend à sa charge 40% de la dépense (vote de cette dépense au budget de 1957), le reste étant supporté par la commune de Clohars-Carnoët. En 1956, une convention signée entre Paul Larzul, propriétaire de la conserverie voisine La Doëlanaise, et le maire de Clohars-Carnoët stipule le remboursement en vingt annuités de la moitié de la somme que doit débourser la commune pour les travaux. Le marché présenté à l´adjudication est divisé en deux tranches : le quai et son terre-plein d´une part et la cale d´autre part. Le 2 mai 1960, la société C. Le Bris et fils (Fouesnant) obtient le marché. Le remblaiement du terre-plein se fait au moyen de près de 2 500 m3 de déblais pierreux prélevés dans la carrière Grévellec près du Pont Du à Doëlan. Les travaux sont terminés en février 1961, pour un coût final de 21 millions de francs. Aujourd´hui, les ports de Clohars-Carnoët (Doëlan, Pouldu, Grands Sables) appartiennent à la commune. Ils ont été rétrocédés par le département du Finistère à la fin des années 1990.

Période(s)Principale : 3e quart 20e siècle
Secondaire : 3e quart 19e siècle
Dates1961, daté par source
Auteur(s)Auteur : Société C. Le Bris et fils entrepreneur
Personnalité : Larzul Paul commanditaire attribution par source

La cale mesure 43 m de long pour une largeur moyenne de 6 m. Au musoir, une plate-forme horizontale large de 8 m améliore la desserte. Elle est complétée par un terre-plein de 700 m² renforcé par un mur de quai la reliant avec la cale Cayenne distante d´une douzaine de mètres. Les murs de parement et les couronnements sont en béton. Une route a été aménagée pour que les camions puissent descendre sur la cale.

États conservationsbon état
Statut de la propriétépropriété de la commune

Annexes

  • 20082908612NUC : Archives départementales du Finistère, 4 S Supplément 1473.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales du Finistère. 4 S Supplément 1472. Travaux portuaires : Affaires diverses, projets, construction de quais, débarcadère, barrage, môle-abri (1858-1901).

  • Archives départementales du Finistère. 4 S Supplément 1473. Travaux portuaires : Affaires diverses concernant entre autres le quai de Kernabat, la construction d'un môle-abri, plan (1897-1938).

  • Archives départementales du Finistère. 56 W 42. Travaux portuaires : travaux dans le port de Doëlan (1949-1957).

  • Archives départementales du Finistère. 1009 W 8. Travaux portuaires : ports du Finistère des années 1950 à 1970.