Logo ={0} - Retour à l'accueil

Cale Cayenne, Doëlan (Clohars-Carnoët)

Dossier IA29004298 inclus dans Secteur urbain : zone d'activité portuaire industrielle liée à l'ancienne conserverie Capitaine Cook (Clohars-Carnoët) réalisé en 2008

Fiche

Appellationscale Cayenne
Dénominationscale
Aire d'étude et cantonBretagne - Quimperlé
AdresseCommune : Clohars-Carnoët
Lieu-dit : Doëlan
Cadastre : DPM

La cale Cayenne est implantée à un endroit stratégique pour le débarquement du poisson : placée immédiatement à l´entrée du port sur la rive gauche, où la profondeur d´eau, même à basse mer, permet aux pêcheurs de débarquer leur poisson. Le nom de la cale vient du breton « Caïen », qui désigne un lieu de la côte où l´on peut accoster sans ouvrage à la mer ou un lieu de repos pour les marins. La première infrastructure à la mer est construite précisément à l´endroit de la cale Cayenne date de mars 1864 par Pierre Boy, négociant à Lorient, qui est alors autorisé à construire une cale de débarquement, pour desservir sa future conserverie. Son objectif est de régulariser et de revêtir de maçonnerie un rocher naturel qui s´avance dans la mer. L´installation aura une longueur de 30 mètres et sera signalée par une balise en bois fixée à son extrémité. Puis en 1899, René Béziers, négociant à Douarnenez, nouveau propriétaire de la conserverie, se substitue à Thérèse-Amélie Barel, veuve de Pierre Boy, pour conserver la concession de la cale d´une surface de 234,10 m². Il paie alors une redevance annuelle de 10 francs. Dans son rapport, l´ingénieur des Ponts-et-Chaussées précise en 1948 : « cette usine traite la plus grande partie du poisson débarqué à Doëlan, les anciens propriétaires de l´usine avaient construit une cale privée il y a une quarantaine d´années, appelée cale privée dite de « Cayenne ». La Société anonyme des pêcheurs de la Morinie, propriétaire de la conserverie sous la Seconde Guerre mondiale, est le dernier établissement à avoir réclamé, en 1942, la concession de la cale. Le nouveau propriétaire de l´usine depuis le 1er avril 1947, Paul Larzul, ne demande pas la concession de l´ouvrage car il a été dégradé lors de la période de la guerre par la mer et n´a pu être réparé faute de ciment. La cale reste toutefois très utilisée par les marins. L´Union Départementale des marins-pêcheurs du Finistère demande alors à l´Administration de reprendre la concession de la cale pour la réparer. D´importants travaux d´amélioration de la cale sont menés, donnant à la cale sa forme actuelle. Le chantier consiste à élargir, allonger et recharger en béton l´ouvrage existant, mais ce n´est pas une reconstruction qui coûterait trop cher. Il dure de septembre 1948 à juin 1949 pour un coût de 2,24 millions de francs, coût supporté à hauteur de 2/9 pour le conserveur Larzul, 4/9 pour la commune et 3/9 pour le département. Aujourd´hui, l´ensemble des ports de Clohars-Carnoët (Doëlan, Pouldu, Grands Sables) appartiennent à la commune. Ils ont été rétrocédés par le département du Finistère à la fin des années 1990.

Période(s)Principale : 3e quart 20e siècle
Secondaire : 3e quart 19e siècle
Dates1949, daté par source

L´ouvrage, d´une longueur totale de 92,20 m, se divise en trois parties : tout d´abord il descend en pente douce sur 54,40 m (y compris un palier de 15.80 m) pour atteindre une petite cale de 13 m. L´ensemble a une largeur moyenne de 10 m. Constituée de murs en béton comblés par du remblai pierreux, la cale est recouverte d´une dalle en béton de 0,20 m. Son enracinement repose sur l´ancienne cale Boy en pierres maçonnées, dont une douzaine de mètres subsiste au pied de l´escalier conduisant à l´ancienne usine Capitaine Cook.

États conservationsbon état
Statut de la propriétépropriété de la commune

Annexes

  • 20082908612NUC : Archives départementales du Finistère, 4 S Supplément 1473.

    20082908559NUC : Archives départementales du Finistère, 4 S 176.

    20082908611NUC : Archives départementales du Finistère, 4 S Supplément 1472.

    20082908610NUC : Archives départementales du Finistère, 4 S Supplément 1472.

    20092909042NUCB : Collection Joseph Coguen

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales du Finistère. 4 S Supplément 1472. Travaux portuaires : Affaires diverses, projets, construction de quais, débarcadère, barrage, môle-abri (1858-1901).

  • Archives départementales du Finistère. 4 S Supplément 1473. Travaux portuaires : Affaires diverses concernant entre autres le quai de Kernabat, la construction d'un môle-abri, plan (1897-1938).

  • Archives départementales du Finistère. 56 W 42. Travaux portuaires : travaux dans le port de Doëlan (1949-1957).

  • Archives départementales du Finistère. 1009 W 8. Travaux portuaires : ports du Finistère des années 1950 à 1970.