Logo ={0} - Retour à l'accueil

Cabane, cale (2) (La Trinité-sur-Mer)

Dossier IA56132169 réalisé en 2019

Fiche

Œuvres contenues

Appellationsdite cabane à Pierre
Parties constituantes non étudiéescale
Dénominationscabane, cale
Aire d'étude et cantonBretagne - Vannes Ouest
AdresseCommune : Trinité-sur-Mer (La)
Lieu-dit : Kerisper

"A la Trinité-sur-Mer, dans un fjord de la rivière de Crac'h qui se jette dans le golfe du Morbihan, nous passons sur l'autre rive, en bac, au passage de Kerisper." (Nicolaï, Alexandre, 1893)

Le site de la "cabane à Pierre" se trouve à proximité de l'ancien passage à bac, sur la pointe de Kerisper, entre les communes de La Trinité-sur-Mer et de Saint-Philibert.

La consultation de cartes postales anciennes (fin 19e et début 20e) montrent comment l'environnement paysager de Kerisper a été modifié par la construction de terre-pleins (protection des habitations déjà existantes ; activité ostréicole) et de cales facilitant ainsi l'accès à la mer.

Absentes du cadastre napoléonien (1833), de nombreuses cales sont présentes sur la carte des côtes du quartier maritime d'Auray (1880). Celle-ci dressée pour le service ostréicole rend compte de l'importance des parcs à huîtres le long de la rivière de Crac'h.

D'après les sources collectées par l'association "Les amis du passage", la cabane aurait été construite entre 1910 et 1920.

La raison de sa construction fait sans doute suite, bien que tardivement, à la décision de l’État, en 1852, de construire des logements pour les garde-maritimes sur des terrains au plus près des bancs naturels d'huîtres. Le choix de l'emplacement est sans aucun doute justifié par la présence déjà ancienne du mouillage de la péniche des garde-côtes signalé dès 1880 sur la carte des côtes du quartier maritime d'Auray. On peut peut-être supposer qu'elle remplace une précédente cabane qui aurait été détruite suite à la création des terre-pleins qui modifient le trait de côte (une construction sommaire, sans cheminée, est visible sur les cartes postales du début du 20e).

La cabane est d'abord utilisée par les garde-côtes puis par les douaniers jusqu'en 1962. A partir de 1970, jusqu'en 1980, elle est le siège de la SNSM de la Trinité-sur-Mer.

Le nom "cabane à Pierre" lui a été donnée en souvenir de Pierre Eymond, ancien président de la SNSM de la Trinité-sur-mer.

En 1994, la mairie cède la cabane à l'association "Les amis du passage"dans le cadre d'une AOT (autorisation d'occupation temporaire) .

L'association "Les amis du passage" contribue à maintenir en état la cabane dont l'usage est partagé par l'association "les voiles du passage". Elle gère aussi les mouillages, contribuant ainsi à valoriser ce secteur de la rivière de Crac'h dont l'histoire est marquée par la fonction de passage entre la Trinité-sur-mer et Saint-Philibert, l'activité ostréicole et la pêche, symbolisée par le sinago "Ma préférée" au mouillage, face à la cabane.

Période(s)Principale : 1er quart 20e siècle
Dates

"La cabane à Pierre" est située à la pointe de Kerisper sur le domaine public maritime (DPM). Implantée sur un terre-plein réalisé en moellon de granite, la cabane, construite en bois enduit de coaltar, et couverte d'ardoises, se compose de deux pièces séparées par une cloison en bois. Deux fenêtres s'ouvrent à l'est, vers la rivière, la porte d'entrée se trouvant au nord. Le sol est en ciment.

La cabane est encadrée par deux cales, dont une avec escalier. Les cales, constituées de moellons non jointoyés, sont, pour l'une (celle du nord) entretenue, pour l'autre en relatif mauvais état.

Face à la cabane, une zone d'échouage, accueille à l'année le sinago "ma préférée".

Mursbois
Toitardoise
Plansplan rectangulaire régulier
États conservationsbon état

Bâti en lien avec l'histoire de la rivière de Crac'h et de la commune de La Trinité-sur-mer : activité ostréicole, ancien passage, évolution du paysage.

Statut de la propriétépropriété d'une association, "Les amis du passage"
Intérêt de l'œuvreà signaler

Références documentaires

Documents d'archives
  • Cadastre napoléonien de La Trinité-sur-Mer, 3 P 131/2, Section H de Kerlescan, 1833

    Archives départementales du Morbihan : 3 P 131/2 - Section H de Kerlescan, feuille unique, échelle 1/2 500, parcelles n° 633-1466 [1833
Documents figurés
  • RAGIOT D., Carte des côtes du quartier maritime d'Auray, dressée pour le service ostréicole, [Document cartographique] / par ordre de Mr. le Ministre de la Marine ; Gravé par F. Dufour ; Ed. imprimerie Lemercier, Paris, 1880.

    https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b53021040t/f4.item

    Bibliothèque nationale de France
Bibliographie
  • NICOLAÏ, Alexandre. En Bretagne, descriptions et voyages. Ed. G. Gounouilhou, Bordeaux, 1893.

    (Identifiant : ark:/12148/bpt6k1028265 )

    p. 343 Bibliothèque nationale de France