Logo ={0} - Retour à l'accueil

Batterie de côte et corps de garde, Pointe de Garchine (Porspoder)

Dossier IA29002163 inclus dans Capitainerie de Brest : ensemble fortifié réalisé en 2006
AppellationsBatterie de Porspoder, Batterie de la pointe de Garchine
Destinationspromenade
Dénominationsbatterie, corps de garde, poudrière, poste d'observation, sémaphore
Aire d'étude et cantonBretagne Nord
AdresseCommune : Porspoder
Lieu-dit : Pointe de Garchine

Fonction : défense des atterrages de Porspoder et des atterrages sur la côte le long du chenal du Four. D'après l'Atlas des côtes de France 1818-1848 (tome 192 : direction de Brest) ; une batterie de côte désignée "batterie de Porspoder" est mentionnée sur l'actuelle "pointe de Garchine". Elle s'intercalait entre les batteries de "l'île d'Olves" (actuelle presqu'île du Vivier) et de "Melon" au sud. D'après l'état de 1820 et le plan de détail de Paulin, la batterie de Pospoder est dotée d'un "corps de garde", d'une "poudrière" et d'une "guérite". Le cadastre de 1843 relève au moins cinq éléments défensifs dont la batterie et le toponyme "Sémaphore". Le 7 novembre 1844, le comité des fortifications s'appuyant sur le travail de la commission des côtes de 1841 (Atlas de défense des côtes, tome III, 2e arrondissement de Brest) recommande la suppression de la batterie de Pospoder. Par la suite, la batterie cesse d'apparaître dans les états de défense des côtes.

Période(s)Principale : 4e quart 17e siècle
Principale : 18e siècle
Principale : 1ère moitié 19e siècle
Secondaire : 2e quart 20e siècle
Dates1820, daté par travaux historiques
1841, daté par travaux historiques
1843, daté par travaux historiques
1844, daté par travaux historiques
Mursterre
pierre
granite
rocaille
États conservationsdétruit, vestiges
Statut de la propriétépropriété de la commune
Intérêt de l'œuvrevestiges de guerre, à signaler

Annexes

  • 20062904055NUCA : Archives Départementales, Finistère

    20062904056NUCA : Archives Départementales, Finistère

(c) Inventaire général (c) Inventaire général ; (c) Association Pour l'Inventaire de Bretagne - Lécuillier Guillaume