Logo ={0} - Retour à l'accueil

Batterie de côte (en arc de cercle) et four à boulets (détruit) de l'île de Sieck (Santec)

Dossier IA29000779 inclus dans Ensemble fortifié, Pointe Ouest, Ile de Sieck (Santec) réalisé en 2002

Fiche

Á rapprocher de

AppellationsBatterie de Sieck, Batterie de Siec
Destinationspromenade
Dénominationsbatterie, four
Aire d'étude et cantonBretagne Nord
HydrographiesChenal de l'île de Batz; Port de l'île de Sieck; Plage du dossen
AdresseCommune : Santec
Lieu-dit : Ile de Sieck
Adresse : Pointe Ouest

Fonction : protection du chenal de l'île de Batz avec les batteries de l'île, de la plage du Dossen, du petit port de l'île de Sieck, de l'anse de l'Horn, de l'anse du Guillec et des abords du havre de Moguériec. Une batterie de côte désignée "batterie de Sieck" est attestée sur l'île du même nom à la fin du 17e siècle. Au 18e siècle, la batterie de Sieck dite à barbette -le canon tirant non plus à travers une embrasure mais, au dessus de l'épaulement est armée de 2 canons de 8 livres de balle remplacés par un canon de 24 livres de balle et deux canons de 12 livres de balle. La batterie semble avoir été agrandie vers le nord dans la première moitié du 18e siècle. Une seconde batterie -simple épaulement de terre, a été élevé en 1780 à environ 200 mètres en arrière de la position primitive. La "batterie de Siec" est mentionnée dans l'Atlas des côtes de France 1818-1848 (tome 192 : direction de Brest). D'après l'état de 1820 et le plan de détail de Paulin, la batterie est dotée d'un "corps de garde", de deux "poudrières", d'une "guérite" et d'un "fourneau à rougir les boulets très dégradé". Le cadastre ancien relève -outre la batterie de côte, quatre éléments défensifs sur la pointe ouest de l'île de Sieck (apparaîssant en rosé). Le 7 novembre 1844, le comité des fortifications s'appuyant sur le travail de la commission des côtes de 1841 (Atlas de défense des côtes, tome III, 2e arrondissement de Brest) recommande l'armement de la batterie (5 "canons de 30 et obusiers de 22 en fer" ; 1 "obusier de 12 en bronze"). La batterie de l'île de Sieck est mentionnée dans l'Atlas de 1858 de mise en état de défense des côtes de l'Empire Français (n° 230). Classée en 2e degré d'importance, elle est armée de 3 "canons de 30" et 2 "obusiers de 22". Par la suite, la batterie cesse d'apparaître dans les états de défense des côtes.

Période(s)Principale : 2e quart 18e siècle
Secondaire : 1ère moitié 19e siècle
Secondaire : 3e quart 19e siècle
Dates1820, daté par source
1841, daté par travaux historiques
1844, daté par travaux historiques
1858, daté par travaux historiques
Auteur(s)Personnalité : Paulin personnage célèbre attribution par travaux historiques
Mursgranite
pierre de taille
moyen appareil
moellon
Toitpierre en couverture, terre en couverture
Plansplan régulier en U
Étagesrez-de-chaussée
Couverturesterrasse
Typologiesbatterie de côte
États conservationsmenacé

Ouvrage visible sur le chemin côtier. Protection au titre des Monuments Historiques recommandée.

Statut de la propriétépropriété publique
propriété privée
Intérêt de l'œuvrevestiges de guerre
Éléments remarquablesensemble fortifié
(c) Inventaire général (c) Inventaire général ; (c) Association Pour l'Inventaire de Bretagne - Lécuillier Guillaume