Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Batterie (4 canons M de 19 cm modèle 1870 sur affûts M modèle 1869-T-1884 PA) puis batterie antiaérienne allemande (3 canons de 40 mm.) (Cr 330), Pont Scorff (Roscanvel)

Dossier IA29001589 inclus dans Groupe défensif côtier "Crozon" codé "Cr" réalisé en 2003
Appellations Batterie de Pont Scorff
Dénominations batterie
Aire d'étude et canton Bretagne Nord
Adresse Commune : Roscanvel
Lieu-dit : Pont Scorff

Fonction : défense de la rade de Brest. Batterie antiaérienne allemande codée "Cr 330".

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Secondaire : 2e quart 20e siècle
Dates 1943, daté par travaux historiques
1944, daté par travaux historiques
États conservations désaffecté, envahi par la végétation, vestiges
Statut de la propriété propriété de l'Etat
Intérêt de l'œuvre vestiges de guerre

Annexes

  • BATTERIE DE PONT SCORFF par Philippe Truttmann.

    Situation : sur la côte est de la presqu'île de Quélern, le long de la route stratégique, à 750 mètres au nord-nord-est de l'agglomération de Roscanvel.

    HISTORIQUE SOMMAIRE

    Ouvrage complètement envahi par les ronces et impossible à reconnaître.

    L'occupation de ce site semble - sans que la batterie soit nommément désignée - ressortir de la carte de 1694, dans le cadre de la mise en état de défense de la rade de Brest par Vauban.

    Il n'en n'est pas fait de mention particulière au 18e siècle (sauf un état d'armement de 1758 qui la dit armée de 2 pièces de 12 livres de balle, 1 pièces de 16 livres de balle, 1 de 18 livres de balle et 10 de 36 livres de balle) et c'est à partir de 1811 que la batterie de Pont Scorff apparaît de façon explicite dans le dispositif défensif, avec une mission de tir sur la rade intérieure, face à l'est.

    Un plan de 1811 (Archives du Génie, Vincennes) la représente sous forme d'un parapet à barbette tracé en croissant très aplati armé de 5 pièces de 36 livres de balle sur affût de côte.

    La batterie a été réorganisée après 1870, dotée de traverses abris et les Atlas de 1893 l'indique comme armée de 4 pièces de 19 centimètres modèle 1870. Aucun travail n'a été effectué après cette date et la batterie a été abandonnée progressivement.

    Le relief des traverses et du parapet se distingue encore sous la végétation.

  • 20032901862NUCA : Archives Départementales, Finistère

(c) Inventaire général (c) Inventaire général ; (c) Association Pour l'Inventaire de Bretagne - Lécuillier Guillaume