Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Bateau de pêche plaisance : 'Goéland'

Dossier IM22005973 réalisé en 2009

Fiche

Voir

Dénominations bateau de plaisance
Appellations Goéland
Aire d'étude et canton Communes littorales des Côtes-d'Armor - Lézardrieux
Adresse Commune : Pleubian
Lieu-dit : l' Armor-Pleubian
Lieu de déplacement Commune : Ploulec'h

Le bateau de pêche plaisance 'Goéland' a été construit en 1943 par le charpentier de marine itinérant de Ploumanac'h Briand, sur la grève de l'Armor-Pleubian. La construction ne dura qu'un mois et demi. Le bateau armé à l'origine en pêche (pêches polyvalentes, casiers, filets, lignes, goémon) a eu comme propriétaire Bernard Padel père puis Bernard Padel fils. En 1943, il a été emprunté par deux marins de Pleubian, qui souhaitaient quitter la France et partir en Grande Bretagne. Le 'Goéland' a subi une panne de moteur et a dû regagner la côte alors que son sistership le 'Va de bon coeur' a réussi à échapper aux soldats allemands et regagner les côtes anglaises. Il a navigué en pêche professionnelle jusqu'en 1960 avant de passer en plaisance. En 1988, il est acheté par l'association 'Communes', Ecole de mer du Trégor, qui le fait naviguer en pêche pédagogique et en école de voile jusqu'en 1993-94 et restaure en partie la coque. Le bateau est ensuite revendu à un particulier et quitte le canton de Lézardrieux, son port d'attache d'abord pour Tréguier et ensuite pour l'estuaire de Lannion, avec un nouveau propriétaire.

Période(s) Principale : 2e quart 20e siècle
Dates 1943
Auteur(s) Auteur : Briand, charpentier

Le bateau 'Goéland' est une construction à franc bord, demi ponté, avec des hiloires et des passavants. La coque est bordée en pin dans les hauts et en orme dans les fonds ; les membrures sciées sont en orme. Le gréement aurique porte grande voile, foc avec un système à enrouleur et trinquette, sur un long bout-dehors, pour une surface totale de 30 mètres carrés. Les voiles sont en Tergal. A l'origine, le mât mesurait 7, 20 mètres et le gui dépassait de 1 mètre le couronnement du tableau. Le bateau est motorisé avec un moteur in-board de 5/7 CV, du type Couach NC1. Les formes pincées de l'avant, le frégatage prononcé et le maître couple assez large est spécifique de la construction locale. Le bateau est un bon marcheur, raide à la toile, remontant bien au vent. Ses formes plates et son retour de galbord (rablure ronde) lui garantissent une bonne stabilité de marche, pour les pêches aux lignes, à la drague et aux casiers. La coque était en mauvais état en 1992. Les réparations à prévoir : pont, préceinte, bordés, galbords et quille. La coque a été re-pointée, recalfatée ; plusieurs bordés, dont le galbord ont été changés en 1992 au chantier naval Yvon Clochet de Plouguiel. Quelques années plus tard, entre 1933 et 1995, le bateau a été de nouveau restauré : pont, préceinte, membrures et bordés sous flottaison. Cependant, la coque nécessite encore aujourd'hui des travaux de réfection.

Catégories charpente, patrimoine maritime, modélisme
Structures non ponté
Matériaux bois
Précision dimensions

l = 578 ; la = 240. Tirant d'eau : 100 cm. ; Tonnage : 1, 98 tonneaux.

États conservations oeuvre restaurée

Précision état de conservation

Le bateau est en état de naviguer, mais nécesssite encoer d'autres travaux de réfection générale.

Le bateau 'Goéland' mérite d'être signalé et restauré comme l'un des derniers bateaux de pêche de L'Armor-Pleubian.

Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre À signaler

Annexes

  • Extrait du témoignage de Bernard Padel

    Le 'Goéland', armé en professionnel, a d'abord fait le goémon dans la rivière de Tréguier, avec civière et poutre. Le goémon de coupe était acheté par les cultivateurs de la côte, qui allaient l'enlever avec chevaux et charrettes. C'était le paysan qui chargeait. On 'louait' ses services à un cultivateur. Le goémon d'épave était réservé aux gros cultivateurs. On faisait des lots. Plus tard, le 'Goéland' pratiqua la pêche aux casiers et aux lignes à congres.

    Le 'Va de b on coeur' était le sistership du 'Goéland'. En 1942, il partit pendant la guerre, en Angleterre avec Berthou et Yvon Libouban.

  • 20092209547A0A : Archives départementales des Côtes-d'Armor, 4 num 1/41, Numplan 9.

Références documentaires

Documents audio
  • PADEL, Bernard. Témoignage sur les sabliers et les caboteurs de l'Armor-Pleubian et sur le 'Goéland'. L'Armor-Pleubian : 4 janvier 2009.

    Témoignage audio