Logo ={0} - Retour à l'accueil

Atelier de chantier naval Stipon, le Sillon, le Fret (Crozon)

Dossier IA29004082 inclus dans Quartier du Sillon, le Fret (Crozon) réalisé en 2006

Fiche

Appellationschantier Stipon
Dénominationsusine de construction navale
Aire d'étude et cantonBretagne - Crozon
AdresseCommune : Crozon
Lieu-dit : le Fret
Adresse : le
Sillon
Cadastre : BE2

Après avoir lancé le second chantier naval de Crozon en 1921 à l'Île Longue (après celui de P. Mazin installé à Rostellec à la fin du 19e siècle), Georges Stipon (père) s'installe au Fret un an plus tard. Les baraques qu'il utilise proviennent d'un camp de prisonniers situé sur l'Île Longue et ont été achetées en 1920 lors d'une adjudication. Il signe un bail avec la commune de Crozon pour s´installer sur un terrain situé entre le sillon et l'étang du Fret. Travaillant d'abord tout seul, Georges Stipon (père) embauche deux apprentis, A. Tertu et J. Belbeoch, qui à leur tour fonderont leurs propres chantiers navals. Georges Stipon (père) cesse son activité en 1963, date à laquelle ses fils reprennent le chantier qui devient la SARL "Chantiers Stipon Frères", qui va fonctionner jusqu'en 1988. Restaurées en 1993, les baraques appartiennent depuis au Conservatoire de l'Espace Littoral et des Rivages Lacustres. Plus de 700 bateaux de pêche, mesurant entre 14 et 17 m, y auraient été construits entre 1922 et 1988. Le chantier Stipon a compté jusqu´à seize ouvriers qui ont ainsi construits langoustiers, caseyeurs, coquilliers, chalutiers et sloups.

Période(s)Principale : 1er quart 20e siècle
Dates1922, daté par source

Situé sur le sillon, à la sortie du Fret côté étang, le chantier comprend quatre cabanes mitoyennes en bois, recouvertes de coaltar (goudron utilisé pour prévenir la pourriture du bois), assurant ainsi l´étanchéité et lui donnant sa couleur noire. Côté étang, les cabanes comprennent 5 fenêtres et une porte, tous dotés d´encadrements peints en beige. Sur le pignon, deux fenêtres possèdent des encadrements de couleur bleue, comme les 9 fenêtres et les portes sur la façade (côté route). La superficie couverte par les quatre cabanes atteint environ 150 m² (au maximum, l´ensemble mesure 25 m de long sur 6 m de largeur). Celles-ci sont recouvertes d´un toit à double pente, en tôle.

États conservationsdésaffecté
Statut de la propriétépropriété d'un établissement public de l'Etat

Références documentaires

Documents d'archives
  • Registres de délibérations du conseil municipal de Crozon.

    Année 1922
Périodiques
  • CHANTEREAU, Loïc. Le chantier Stipon. Crozon : Le Presqu'Îlien. La construction navale en Presqu´Île. 2002 (hors-série).

    p. 14-15