Logo ={0} - Retour à l'accueil

Architecture religieuse, funéraire ou commémorative sur la commune de Gahard

Dossier IA35035610 réalisé en 2005

L'architecture religieuse :

L'église paroissiale et les chapelles :

Dès le 10e-11e siècle, cette église a été dédiée à Saint-Exupère, évêque de Toulouse. Elle se compose d'une nef romane avec des arcades en plein cintre surmontées de petites fenêtres, en partie bouchées, du 12e siècle. Deux collatéraux ont été ajoutés à cette nef romane, un au nord à partir de 1405 comme le prouve une inscription en lettres gothiques : Lan mil quatre cens cinq. Cette inscription est disposée en arc de cercle sur une porte située au nord et est accompagnée d'un buste, peut-être celui de Saint-Exupère. La façade ouest est composée d'un porche gothique percé d'un arc brisé du début du 15e siècle. Le choeur à chevet droit n'a pas d'ouverture car il était accolé à l'ancien logis prioral ; le choeur de l'église communiquait donc directement avec les maisons et le manoir du prieuré. Au nord du choeur se trouve une ancienne chapelle transformée en sacristie. Au sud de la nef, l'ancienne sacristie, appelée la Trésorerie, renferme un joli coffre de style flamboyant. La croisée du transept est flanquée au nord d'une tourelle du 15-16e siècle arbitant un escalier. Dans l'édifice, se trouvent de nombreuses pierres tombales dont une datée de 1587.

Par ailleurs, il existait une chapelle priorale à Gahard qui était un bâtiment distinct de l'église paroissiale, bien que les deux aient été confondues parfois. Cette chapelle Notre Dame était déjà en ruines à la fin du 18e siècle ; au début du 19e siècle, ses pierres furent utilisées pour réparer des chemins. Elle se situait dans le cimetière actuel. En effet, cet emplacement est proche du prieuré et un chemin à proximité porte le nom de chemin de la Chapelle.

Outre la chapelle du prieuré, il existait d'autres chapelles sur le territoire de la commune. La chapelle Saint-Fiacre se trouvait dans le bois du même nom. Une autorisation de démolir cette chapelle du bois de Saint-Fiacre a été accordée en 1784. Par ailleurs, au 16e siècle une chapelle Saint-Léonard existait dans le bois de Borne. Cette chapelle n'existe plus non plus, cependant, sur le territoire de la commune voisine d'Andouillé, se trouve, à l'entrée du bois de Borne un tombeau qui serait celui d'un prétendu Saint-Lénard.

Le monastère Saint-Exupère :

La fondation du monastère de Saint-Exupère dans le Bois de Saint-Fiacre remonterait au 5e siècle. Ce premier monastère aurait été détruit par les invasions normandes du 9e-10e siècle. Par la suite, il fut donné par les princes bretons à un laïc du nom de Guiddenoch, qui le donna ensuite lui-même à l'abbaye de Marmoutiers, près de Tours, au début du 11e siècle. Le rétablissement du monastère de Gahard par les bénédictins eu donc lieu au début du 11e siècle. Le second monastère fut, à l'instar du premier, détruit à la fin du 14e ou au début du 15e siècle par les ducs de Bretagne Jean IV et Jean V car les abbés de Marmoutiers avaient pris parti contre le duc de Bretagne. Le prieuré de Gahard était ce que l'on appelle Nullus Diocesis, c'est-à-dire qu'il était indépendant de l'évêque et ne relevait que du pape ; le seigneur de Gahard était exclusivement le prieur. Après la destruction du second monastère, fut construit le bâtiment actuel du prieuré. Ce bâtiment du 14e-15e siècle n'a jamais été monastère, les prieurs exercant des fonctions importantes dans d'autres diocèses n'étaient pas tenus d'habiter la paroisse et n'y avaient pas charge d'âmes (être responsables de personnes).

En 1638, le prieuré se composait de l'église paroissiale, des maisons et du manoir du Prieuré, la basse cour de la Métairie, la grange, les écuries, le bûcher, la métairie, les étables, la boulangerie, le cellier, le jardin, le fruitier, le pourpris, le vivier, un colombier et un refuge à pigeons, le bois de Saint-Fiacre, le moulin d'Equicquel sur l'Isle, le moulin-aux-Moine sur le Couesnon. En 1784, sur permission du Roi et à la demande du prieur Du Voisin, les bâtiments servant de logements aux religieux et la chapelle du prieuré furent détruits. Après 1784, seule la partie réservée au tribunal et à la prison a été conservée. Le bâtiment a été vendu nationalement en 1790 à Monsieur Perrussel, ancien procureur fiscal.

Les croix :

Dans le cimetière existe un calvaire en granite du 15e siècle dont le fût supporte, sous un dais, d'un côté, le Christ, Notre-Dame et Saint-Jean et de l'autre, Saint-Exupère ou Saint-Martin accompagné de deux religieux.

Les autres croix réparties sur le territoire de la commune, au nombre de cinq, datent majoritairement de la seconde moitié du 19e siècle.

Aires d'étudesIlle-et-Vilaine
Dénominationséglise, chapelle, croix de chemin, monument aux morts
AdresseCommune : Gahard
Période(s)Principale : 11e siècle
Principale : 15e siècle
Principale : 16e siècle
Principale : 19e siècle
Décompte des œuvres repérées 9
étudiées 0

Références documentaires

Documents d'archives
  • A. D. Ille-et-Vilaine. Série O : Administration et comptabilité communales. Edifices publics. Monuments et établissements publics. Monuments de la guerre 1914-1918 (1920) : 2 O 119/13.

Documents figurés
  • GAHARD (I.-et-V.). L'Eglise. Carte postale, Photo. A. DONIAS, Rennes [s. d.] (A.D. Ille-et-Vilaine 6 Fi).

  • GAHARD (I.-et-V.). Curieuse Croix en pierre et Entrée du Cimetière. Carte postale éditée par E. Mary Rousselière, édit., Rennes [s. d.] (A.D. Ille-et-Vilaine 6 Fi).

  • GAHARD (I.-et-V.). Intérieur de l'Eglise. Carte postale, Photo. A. DONIAS, Rennes [s. d.] (A.D. Ille-et-Vilaine 6 Fi).

Bibliographie
  • BANEAT, Paul. Le département d'Ille-et-Vilaine, Histoire, Archéologie, Monuments. Rennes : J. Larcher, 1929.

    p. 86-88 Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • GUILLOTIN DE CORSON, Amédée. Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. Rennes : Fougeray, Paris : René Haton, 1884.

    p. 644-649 Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • GRAND, Roger. L'art roman en Bretagne. Paris : Picard, 1958.

  • INVENTAIRE GÉNÉRAL DES MONUMENTS ET DES RICHESSES ARTISTIQUES DE LA FRANCE. Région Bretagne. Eglises et Chapelles, Ille-et-Vilaine. Rennes : Association pour l'Inventaire Bretagne, 1996, (Indicateurs du patrimoine).

  • Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine. Paris : Flohic éditions 2000, 2 tomes, (Le patrimoine des communes de France).

    p. 1358-1359
  • LUCAS, Jules. Un coin d'Ille-et-Vilaine. Gahard. Gahard : Amicale Laïque de Gahard, Association Familles Rurales de Gahard, Association Gahardaise d'Initiatives et Réflexions, Association des Parents d'Elèves de l'Ecole Publique de Gahard, 1994.

  • OGÉE, Jean-Baptiste. Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne. Nlle éd. [1778-1780] rev. et augm. Rennes : Molliex, 1845.