Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Architecture publique ou collective sur la commune de Saint-Jouan-des-Guérets

Dossier IA35046672 réalisé en 2007

Fiche

Voir

La mairie et les écoles :

La première mairie de la commune correspond au bâtiment qui est actuellement situé au numéro 33 de la rue de Rennes. Des plans de cette mairie sont conservés aux archives départementales d'Ille-et-Vilaine ; ils sont datés de 1845 et ont été réalisés par l'architecte Frangeul (architecte de l'église de la commune). Cette mairie abritait également l'école des garçons de la commune. En 1895, un projet d'agrandissement de ce bâtiment émerge car, à cette l'époque, l'école était devenue trop petite. L'agrandissement se fait au sud du bâtiment d'origine ; l'architecte de ce projet est M. Pariset. Cet agrandissement consistait en la construction d'une classe au rez-de-chaussée et de deux chambres à l'étage, ainsi que d'un préau et de cabinets dans la cour. Le coût total de cet agrandissement s'est élevé à un peu plus de 9000 francs.

La première école de la commune date vraisemblalement de la seconde moitié du 18e siècle, car, en 1761, les héritiers de Yves Émeric, prêtre, firent une donation de 50 livres payées à un ecclésiastique pour tenir, dans le village de Saint-Jouan, une école charitable et gratuite.

En ce qui concerne l'école des filles, dans son ouvrage Pouillé historique de l'archevêché de Rennes, Guillotin de Corson nous apprend qu'une école communale de filles avait été fondée en 1857 et qu'elle était tenue par cinq religieuses. Par ailleurs, en 1864, l'architecte Leroyer acquiert l'ancienne maison Mallet pour y installer l'école de filles de la commune.

L'école maternelle privée située rue Saint-Edouard date vraisemblablement, quant à elle, du premier quart du 20e siècle.

Les lavoirs :

Un lavoir se trouvait près de la Chaise, au nord-ouest du village. Il est alimenté par une source dont le trop plein forme un ruisseau qui créé la limite entre Saint-Jouan-des-Guérets et Quelmer.

Par ailleurs, un document d'archives nous apprend qu'il existait également un lavoir à la Lande Gohin ; toutefois, en 1929, son état nécessitait déjà des réparations urgentes.

Un autre lavoir existait semble-t-il à la Chesnaie (nord de l'église).

Aires d'études Ille-et-Vilaine
Dénominations mairie, école
Adresse Commune : Saint-Jouan-des-Guérets
Période(s) Principale : 19e siècle
Principale : 20e siècle
Décompte des œuvres repérées 3
étudiées 0

Annexes

  • 20073508349NUCA : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine, 2O286/19.

    20073508350NUCA : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine, 2O286/19.

    20073508352NUCA : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine, 2O286/19.

    20073508351NUCA : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine, 2O286/19.

    20073508348NUCA : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine, 2O286/19.

Références documentaires

Documents figurés
  • A. D. Ille-et-Vilaine. Série O : Administration et comptabilité communales. Edifices publics. Monuments et établissements publics. Ecoles : dossier de projet de construction d'une maison d'école et mairie, d'agrandissement de l'école des garçons, d'acquisition d'une maison d'école des filles (1845-1905) : 2 O 286/19.

Bibliographie
  • BANEAT, Paul. Le département d'Ille-et-Vilaine, Histoire, Archéologie, Monuments. Rennes : J. Larcher, 1929.

    Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • GUILLOTIN DE CORSON, Amédée. Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. Rennes : Fougeray, Paris : René Haton, 1884.

    Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • OGÉE, Jean-Baptiste. Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne. Nlle éd. [1778-1780] rev. et augm. Rennes : Molliex, 1845.

  • PEROUSE DE MONTCLOS, Jean-Marie. Architecture, méthode et vocabulaire. Paris : Inventaire Général des monuments et des richesses artistiques de la France, Centre des monuments nationaux/Editions du patrimoine, 2000.

  • Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine. Paris : Flohic éditions 2000, 2 tomes, (Le patrimoine des communes de France).