Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Architecture publique ou collective sur la commune de Saint-Aubin-d'Aubigné

Dossier IA35038737 réalisé en 2005

Fiche

Parmi les architectes départementaux se succédant dans l'agglomération, c'est probablement Charles Langlois avec les halles et le presbytère, puis l'école des filles et peut-être celle de Notre-Dame-du-Bon-Secours qui a probablement le plus inspiré les entrepreneurs locaux lors des chantiers de constructions au 19e siècle ; Pierre Laloy architecte de la gendarmerie mais encore de la poste, qui évoque davantage une habitation, n'a pas pu convertir en son temps, dans la première moitié du 20e siècle, les maîtres d'ouvrages privés à des formes d'architecture moderne.

Charles Leverrier de Plélan-le-Grand suivi de Jobbé Duval de Rennes, tous deux architectes libéraux, signent à la fin du 19e siècle une intéressante maison des services publics réunissant mairie, école et tribunal.

Aires d'études Ille-et-Vilaine
Dénominations mairie, école, halle
Adresse Commune : Saint-Aubin-d'Aubigné
Période(s) Principale : Epoque contemporaine
Décompte des œuvres repérées 9
étudiées 0

Références documentaires

Documents d'archives
  • A.D. Ille-et-Vilaine : 2 O 252/32 ; projet de construction d'un patronage laïc établi par l'architecte Laloy en 1914 ; incluant une salle de réunion et de conférences avec une petite scène pour les représentations dramatiques ou séances musicales, magasin d'accessoires, autre local pour l'installation de la bibliothèque intercommunale et salle de gymnastique.

Documents figurés
  • Projet d'une maison d'école primaire pour Saint-Aubin-d'Aubigné, par J. Pointeau architecte, 1835, encre sur papier et peinture, échelle 1/1000 (Mairie de Saint-Aubin-d'Aubigné : 4 M 53).

  • Ecole de garçons (A.D. Ille-et-Vilaine : 2 O 252/30).