Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Architecture artisanale, industrielle ou commerciale sur la commune de Saint-Germain-sur-Ille

Dossier IA35036268 réalisé en 2005

Fiche

Voir

Les moulins :

Il en existe deux sur le territoire de la commune ; il s'agit de moulins hydrauliques. Les paysans y amenaient leur blé et, après transformation, le meunier leur rendait la farine. Pour le service rendu, le meunier était payé en argent ou en nature ; dans ce cas, il revendait la farine. La farine était une denrée très importante car, dans chaque ferme on fabriquait son pain, ce qui explique encore la présence de nombreux fours et fournils.

En 1857, le meunier du moulin neuf construit une maison d'habitation face au moulin, avant cette date, il était logé à l'intérieur du moulin.

Le moulin de Fresnay était resté la propriété du Château du Verger au Coq après la Révolution ; il a été transformé en 1872 par l'adjonction d'un bâtiment neuf de deux étages. La minoterie resta un moulin à meules jusqu'en 1918, ensuite, elle devint une minoterie à cylindres. La minoterie a été exploitée par Jean-Louis Allain, maire de la commune de 1878 à 1881.

Les moulins de la commune cesseront leur activité en 1960.

Les maisons à boutique :

Le marché se tenait le mercredi sous la halle seigneuriale qui était située au nord de la mairie actuelle. Cette ancienne halle mesurait environ 17 mètres de long sur 7, 6 mètres de large. Des plans de cette ancienne halle sont conservés aux archives départementales d'Ille-et-Vilaine ; ils ont été levés par l'architecte Pointeau. L'ancienne halle datait peut-être du 16e ou du 17e siècle. Elle a été remplacée en 1845 par le bâtiment de la mairie actuelle qui abritait originellement la mairie, l'école et la halle de la commune.

Il existait une auberge dans le bourg, le Chapeau Rouge ; elle se trouvait à l'entrée de la Rabine aux Fouteaux.

Par ailleurs, avant les années 1930, date à laquelle il fut installé dans le bâtiment actuel, le bureau de poste se trouvait dans une maison de l'avenue du Tertre, au numéro 10 exactement.

Par ailleurs, nous savons qu'il existait des boutiques au 19e siècle au sud de l'église. En effet, en 1873, après le déménagement du cimetière, lors de l'aménagement de ce site, on détruisit quatre petites boutiques qui étaient accolées au mur du cimetière.

Aires d'études Ille-et-Vilaine
Dénominations moulin, magasin de commerce, immeuble de bureaux, atelier
Adresse Commune : Saint-Germain-sur-Ille
Période(s) Principale : 19e siècle
Principale : 20e siècle
Décompte des œuvres repérées 3
étudiées 0

Références documentaires

Documents d'archives
  • A. D. Ille-et-Vilaine. Série O : Administration et comptabilité communales. Édifices publics. Monuments et établissements publics. Halles (1837-1855) : 2 O 276/18.

Documents figurés
  • Carrière de Grès. Ordovicien Supérieur. SAINT-GERMAIN-SUR-ILLE (I.-et-V.) . MILON, photographe, Rennes, [s. d.] (A.D. Ille-et-Vilaine 6 Fi).

Bibliographie
  • BANEAT, Paul. Le département d'Ille-et-Vilaine, Histoire, Archéologie, Monuments. Rennes : J. Larcher, 1929.

    Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • GUILLOTIN DE CORSON, Amédée. Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. Rennes : Fougeray, Paris : René Haton, 1884.

    Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine. Paris : Flohic éditions 2000, 2 tomes, (Le patrimoine des communes de France).

  • OGÉE, Jean-Baptiste. Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne. Nlle éd. [1778-1780] rev. et augm. Rennes : Molliex, 1845.

  • PIQUET, Lucien. SAINT-GERMAIN SUR ILLE et L'HISTOIRE. Rennes : Imprimerie P. Juette, commune de Saint Germain sur Ille, 1989.