Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ancienne voie ferrée d'intérêt local Yffiniac-Matignon, deuxième réseau

Dossier IA22001688 réalisé en 2003
Précision dénomination Ligne de chemin de fer d'intérêt local Yffiniac-Matignon, deuxième réseau
Parties constituantes non étudiées gare
Dénominations voie ferrée
Aire d'étude et canton Communes littorales des Côtes-d'Armor - Lamballe
Adresse Commune : Lamballe-Armor
Lieu-dit : Morieux, Fros (le), Clos Nabucet (le), Censie (la), Ponts-Neufs (les)
Adresse : route du Fros , Chemin départemental n° 786 de Dinard à Morlaix
Cadastre : 1982 154 B1, B2 non cadastré ; domaine public
Précisions commune fusionnée après inventaire Commune inventoriée sous le nom de Morieux

Ancienne voie de chemin de fer aménagée en grande partie sur le tracé de l'ancienne voie romaine de Corseul à Carhaix. Les travaux ont été réalisés en grande partie sous la direction de l'ingénieur en chef départemental des Ponts-et-Chaussées Louis-Auguste-Marie Harel de la Noë. Dès l'année 1904 la construction de la ligne Yffiniac-Matignon fut votée, mais les travaux d'infrastructure de la ligne ne commencèrent véritablement qu'en 1912, après que le deuxième réseau ferroviaire d'intérêt local ait été déclaré d'utilité publique le 28 mars 1912. Les travaux des bâtiments de la ligne ont été réalisés par l'entrepreneur d'Hillion Alexis Vilsalmon, les travaux de ballastage et de pose des voies par les entrepreneurs Jean, André et Adolphe Mallet. Inaugurée le 3 février 1924 et mise en service, d'Yffiniac à Saint-Alban, le 23 février 1924, la ligne cessa de fonctionner le 31 décembre 1948. Son déclassement prit effet le 2 décembre 1949. Les travaux de construction de la gare de Morieux débutèrent en 1923 et furent achevés en 1925 (procès-verbal de réception définitive de l'oeuvre daté du 25 juin 1925).

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Auteur(s) Auteur : Harel de la Noë Louis-Auguste-Marie,
Louis-Auguste-Marie Harel de la Noë
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
ingénieur des Ponts et Chaussées, attribution par travaux historiques
Auteur : Vilsalmon Alexis, entrepreneur, attribution par travaux historiques
Auteur : Mallet, entrepreneur, attribution par travaux historiques

Ligne de chemin de fer à voie métrique comprenant un viaduc franchissant la vallée du Gouessant (Hillion), une station située au Ponts-Neufs (disparue), ainsi qu'une gare remaniée et convertie en maison d'habitation. Le chemin d'accès à la station des Ponts-Neufs subsiste encore sous la forme d'un mur de soutènement appareillé en maçonnerie de granite, couronné d'un trottoir à voûtellettes et d'un garde-corps en encorbellement.

Murs granite
brique
moellon
Typologies ligne de chemin de fer à voie métrique
États conservations vestiges

Vestiges du deuxième réseau ferroviaire d'intérêt local du département des Côtes-du-Nord. L'étude s'avère souhaitable.

Intérêt de l'œuvre à étudier

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Côtes-d'Armor : 66 S.