Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ancienne ruelle du Puits-Chartier, puis chemin vicinal n° 27 dit boulevard de l'Ouest, actuellement boulevard de Verdun (Rennes)

Dossier IA35022914 inclus dans Ancien chemin vicinal n° 27, dit boulevard de l'Ouest, actuellement rue Malakoff, rue Vanneau et boulevard de Verdun (Rennes) réalisé en 1999

Fiche

  • Vue générale
    Vue générale
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • voie ferrée
    • stationnement
    • banc public

Œuvres contenues

Parties constituantes non étudiées voie ferrée, stationnement, banc public
Dénominations boulevard
Aire d'étude et canton Rennes ville - Rennes ville
Adresse Commune : Rennes
Adresse : boulevard de Verdun

Le boulevard de Verdun forme la partie orientale d'un boulevard de ceinture destiné à relier l'ancienne route de Redon aux faubourgs de Brest et de Saint-Malo. Deux tracés passant au nord de la ferme de la Petite-Touche sont proposés par l'architecte voyer Valentin Danays, en 1855, l'un joignant en biais le pont Saint-Martin, l'autre l'avenue de Coëtlogon. En 1867, la municipalité vote l'élargissement à 8 m de la ruelle du Puits-Chartier, qui constituera l'amorce du boulevard. En 1871, l'ingénieur Lepord soumet au conseil municipal le projet d'une voie de 14 m de large, entre le mail et le faubourg de Saint-Malo se raccordant à la ruelle Saint-Cyr, sur une longueur de 1944 m, incluse dans un boulevard de ceinture de 7700 m. Le tracé actuel est défini en 1872 par l'architecte voyer Valentin Danays. L'entrepreneur Jean-Baptiste Boutineaud est adjudicataire des travaux de construction de la conduite d'égout et des murs à construire pour clore les propriétés, en 1874. Les travaux d'empierrement sont réalisés par l'entrepreneur François Delaporte, de Saint-Germain-sur-Ille (Ille-et-Vilaine), adjudicataire, en 1877, pour la partie comprise entre le mail et la route de Saint-Malo. Un second plan d'alignement est dessiné en 1883 par l'architecte voyer Charles Fouré. En 1885, la largeur de la voie doit être portée à 20 m. En 1887, les riverains demandent la construction de caniveaux, ruelle du Puits-Chartier, qui est refusée en raison de son coût, comme le déplore l'architecte voyer Charles Fouré. La construction de trottoirs et de caniveaux est à nouveau projetée en 1899, entre le faubourg de Brest et le puits Chartier. En 1895, la municipalité décide la vente des peupliers nuisant aux chênes plantés dans leur intervalle, à l'extrémité est du boulevard, entre la rue de Coëtlogon et la route de Saint-Malo ; deux ans plus tard, des arbres sont supprimés pour permettre la construction de l'embranchement de la gare de la Touche. Enfin en 1899, un rapport indique que le boulevard est planté de peupliers suisses, de chênes d'Amérique et de tilleuls. Les peupliers, à la "croissance rapide permettant d'attendre la venue des deux autres essences [...] doivent constituer la plantation définitive du boulevard", la ville procède à la vente des 172 peupliers restants. La présence de bancs publics est attestée par une délibération du conseil municipal, de 1895. En 1902, Jules Hogrel est adjudicataire des travaux d'amélioration du carrefour, à la jonction avec le faubourg de Brest.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle
Principale : 4e quart 19e siècle
Secondaire : 1er quart 20e siècle
Dates 1855, daté par source
1872, daté par source
1877, daté par source
1883, daté par source
1902, daté par source
Auteur(s) Auteur : Danays Valentin, architecte voyer, attribution par source
Auteur : Lepord, ingénieur, attribution par source
Auteur : Boutineaud Jean-Baptiste, entrepreneur, attribution par source
Auteur : Fouré Charles, architecte voyer, attribution par source
Auteur : Delaporte François, entrepreneur, attribution par source
Auteur : Hogrel Jules, entrepreneur, attribution par source
Personnalité : Ville de Rennes, commanditaire, attribution par source

Voie ferrée et plantations supprimées. Aménagement de places de stationnement.

Typologies réseau de contournement

Données complémentaire architecture Rennes

HYPO réseau de contournement
SCLE1 1880 vers
IAUT sans objet
ICHR typicum
IESP typicum
ICONTX structurant
ITOPO site de périphérie rurale
PINTE Axe destiné à améliorer la circulation depuis les sites industriels de la ville vers les voies de grande communication, il reste fortement marqué par sa fonction d'origine. Le logement à bon marché, dominant dans l'ensemble des lotissements qui bordent le boulevard, ne fait que renforcer une orientation qui se dessine dès 1910, comme le montrent les demandes de permis de construire. Les premières constructions réalisées à proximité de la caserne, autour de 1890, suivent l'exemple des rues proches comme la rue Legraverend. Puis, dès les années 1910, le logement individuel à accès différé est dominant, sauf aux angles de rues, où s'implantent le plus souvent des maisons à boutique. Cette typologie, sans rapport avec la taille de la voie, semble confirmer la fonction circulatoire du boulevard, qui ne joue pas ici de rôle d'introduction à la ville. La politique urbaine de l'après-guerre qui suscite principalement la construction d'immeubles contribue cependant au renforcement d'une typologie liée au logement social.
POS sans objet
SEL repéré
NATURE mixte
RESEAU réseau principal
MORPHO sans objet
IMPBA en rangée rectiligne alternée
VEGETAL axe planté à l'origine
Statut de la propriété propriété publique

Annexes

  • Rapport de l´architecte voyer Charles Fouré, relatif à la demande de construction de caniveaux, ruelle du Puits-Chartier, 26 janvier 1887 (A. C. Rennes 1 O 470).

    « Nous voudrions voir tous les boulevards extérieurs munis de trottoirs avec bordures en granit et chaussées bordées de caniveaux pavés au lieu de simples accotements en terre ou de fossés mais il y a là une dépense considérable [de l´ordre de 32000 F le km]. ».

Références documentaires

Documents d'archives
  • A. C. Rennes. Série O ; 1 O 469. Voirie urbaine. Canton nord-ouest. Boulevard de Verdun (1842-1877) .

  • A. C. Rennes. Série O ; 1 O 470. Voirie urbaine. Canton nord-ouest. Boulevard de Verdun (1883-1948) .

  • A. C. Rennes. Série O ; 1 O 468. Voirie urbaine. Canton nord-ouest. Boulevard de Verdun (1855-1880) .

Documents figurés
  • Chemin projeté entre le faubourg de Brest et le pont Saint-martin. Plan parcellaire et tracé, dessin, par Valentin Danays architecte voyer, 10 novembre 1855 (A. C. Rennes).

  • Chemin projeté entre l'ancienne bascule et le faubourg Saint-Martin. Plan parcellaire et tracé, dessin, par Valentin Danays architecte voyer, 10 novembre 1855 (A. C. Rennes).

  • Chemin de petite communication n° 27 de la route de Redon à la route de Saint-Malo. Plan parcellaire, dessin, par Valentin Danays architecte voyer, 26 janvier 1872 (A. C. Rennes).

  • Chemin de petite communication n° 27 de la route de Redon à la route de Saint-Malo. Plan d'alignement de la traverse de Rennes, dessin, par Charles Fouré, 28 septembre 1883 (A. C. Rennes).

  • Projet d'amélioration du carrefour formé à la rencontre du boulevard de l'Ouest et du faubourg de Brest, dessin, par Duval, 16 octobre 1901 (A. C. Rennes).