Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ancienne maison de notable puis gendarmerie actuellement maison des associations, 59 rue Alsace-Lorraine (Crozon)

Dossier IA29004911 inclus dans Ville de Crozon réalisé en 2010

Fiche

Précision dénominationde notable
Parties constituantes non étudiéesécurie, remise
Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonParc Naturel Régional d'Armorique - Crozon
AdresseCommune : Crozon
Adresse : 59 rue
Crozon : Alsace-Lorraine
Cadastre : HX 590

Cette ancienne maison de notable est construite dans le 4e quart du 19e siècle, à la périphérie ouest du noyau ancien de la ville, là où les parcelles sont larges et encore peu bâties. Elle appartenait à Emile Pelliet, notaire, maire de Crozon entre 1872 et 1882, avant de devenir la propriété de Pierre-Victor Bizien. En 1914, la gendarmerie de Crozon est installée dans cette maison, louée par le département pour y installer une brigade à cheval de cinq hommes. La commune acquiert ce bâtiment en 1979 pour y installer la maison des associations, après la construction d'une nouvelle gendarmerie vers 1976, boulevard de Pralognan La Vanoise. Des dépendances et du jardin clos de murs, il ne reste rien, détruits en 2000 pour construire la résidence du Cré. L'intérieur de l'édifice a été également complètement remanié.

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle
Secondaire : 4e quart 20e siècle
Secondaire : 1er quart 21e siècle

L'édifice est de plan allongé, double en profondeur, avec un rez-de-chaussée légèrement surélevé sur une cave voûtée. L'étage carré est surmonté d'un étage en surcroît couvert d'un toit à longs pans brisés et croupe brisée en ardoise et zinc. Les murs sont en maçonnerie recouvert d'un enduit, les encadrements en pierre de taille de kersantite. Le bâtiment est à double orientation : les façades nord et sud sont ordonnancées, à cinq travées chacune. Deux pavillons latéraux en rez-de-chaussée encadrent le bâtiment principal, également couverts d'un toit à croupe brisée. Le pavillon est, à usage d'écurie et de remise, est percé d'une porte charretière.

Murskersantite
enduit
maçonnerie
pierre de taille
Toitardoise, zinc en couverture
Étagessous-sol, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré, étage en surcroît
Élévations extérieuresélévation ordonnancée
Couverturestoit à longs pans brisés
croupe brisée

Bien que très remanié à l'intérieur et dépourvu de son environnement initial (jardin, dépendances, murs), cet édifice a conservé son apparence extérieure. Il est représentatif des maisons de notable construites à la fin du 19e siècle : édifice imposant mais sobre qui convenait parfaitement, après quelques réaménagements, à une gendarmerie. L'installation de la gendarmerie, en 1914, dans la maison de maître, succède à une première gendarmerie située dans l'actuelle rue Charles Levenez, au numéro 10.

Statut de la propriétépropriété publique

Annexes

  • 20102911421NUCB : Collection particulière

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales du Finistère. Série 4 N 45.

(c) Région Bretagne (c) Région Bretagne - Douard Christel - Maillard Florent - Tanguy-Schröer Judith
Judith Tanguy-Schröer , né(e) Tanguy
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.