Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ancienne ferme, Kerguiniou-Perceval-Bourhis (Plestin-les-Grèves)

Dossier IA22003318 réalisé en 2004

Fiche

  • Logis  (1723)
    Logis (1723)
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • puits
    • fournil
    • dépendance
    • logement

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiéespuits, fournil, dépendance, logement
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonCommunes littorales des Côtes-d'Armor - Plestin-les-Grèves
AdresseCommune : Plestin-les-Grèves
Lieu-dit : Kerguiniou-Perceval-Bourhis
Cadastre : 1814 J1 454 ; 1848 H2 707, 708, 711-716 ; 1987 H2 471

La datation des bâtiments est comprise entre le 1er quart du 17ème siècle et la 2ème moitié du 19ème siècle. Cette ancienne ferme comprend : - une dépendance construite en 1623 (porte la date) ; - deux dépendances, dont un ancien fournil, datant probablement du 17ème siècle (datation incertaine) ; - un logis construit en 1723 (porte la date et le nom des commanditaires), remanié (intérieur et fenêtres) et restauré au cours du 20ème siècle ; - un logement et une grange datant de la 2ème moitié du 19ème siècle.

Période(s)Principale : 17e siècle
Principale : 1er quart 18e siècle
Principale : 2e moitié 19e siècle
Dates1623, porte la date
1723, daté par source

Ferme construite en schiste (gros-oeuvre) et en granite (encadrement des ouvertures). Le logis est un logis à fonctions multiples superposées. C'est un bâtiment de plan rectangulaire simple en profondeur composé d'un rez-de-chaussée à deux pièces prenant jour à l'avant et d'un étage associant sous le même toit une pièce et un comble à gauche prenant jour devant et derrière. Les linteaux des fenêtres postérieures de l'étage portent chacun une inscription (nom des commanditaires à gauche ; chrisme - IHS -, symbole marial - A et M entrelacés - et date de construction à droite). Les dépendances anciennes sont des bâtiments de plan rectangulaire à pièce unique au rez-de-chaussée ouverts d'une porte en plein cintre (l'une d'entre-elles porte la date 1623). Le fournil présente au pignon un four dont le couvrement est formé par une voûte en cul-de-four. Il conserve un plafond en barrasseaux* et une charpente sans poinçon. Cette ancienne ferme comprend également un bâtiment de plan rectangulaire allongé plus récent, réunissant sous le même toit un logement à deux pièces et une grange.

Mursschiste
granite
moellon sans chaîne en pierre de taille
Toitardoise, tuile mécanique, pierre en couverture, ciment amiante en couverture
Étagesrez-de-chaussée, 1 étage carré, comble à surcroît
Couvrementscul-de-four
Couverturesextrados de voûte
toit à longs pans
Typologieslogis à fonctions multiples superposées. Charpente sans poinçon. Logis à deux pièces au rez-de-chaussée
Techniquessculpture

L'ancienneté du bâti et les éléments de typologie appellent une étude. * Plafond en "barrasseaux"ou "fusées" : c'est une technique traditionnelle en Bretagne qui consiste à fabriquer une sorte de "hourdis" fait d'une âme en bois entourée d'un mélange de filasse et d'argile, l'ensemble prenant appui sur des solives. Le revers est souvent garni, comme ici, d'un enduit de terre chaulé.

Statut de la propriétépropriété d'une personne privée
Intérêt de l'œuvreà étudier

Annexes

  • 20042205838NUCB : Archives départementales des Côtes-d'Armor, 4 num 1/41, Numplan 31.

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Côtes-d'Armor : 4 num 1/13, plans cadastraux parcellaires de 1814.

    Numplan 20, section J, 1ère feuille
  • AD Côtes-d'Armor : 4 num 1/41, plans cadastraux parcellaires de 1848.

    Numplan 31, section H, 2ème feuille