Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ancienne église tréviale dite chapelle de la Trinité de Perros-Hamon (Ploubazlanec)

Dossier IA22010968 inclus dans Écart de Perros-Hamon (Ploubazlanec) réalisé en 2007

Fiche

Précision dénomination tréviale
Dénominations église
Aire d'étude et canton Bretagne - Paimpol
Adresse Commune : Ploubazlanec
Lieu-dit : Perros-Hamon
Cadastre : 1832 B 423-424;

Inscrite à l'Inventaire supplémentaire des monuments historiques le 6 mars 1925, la chapelle de la Sainte-Trinité de Perros-Hamon est un édifice de la fin du 17ème siècle (1683 et 1690, dates portées) remanié à deux reprises au cours du 18ème siècle (1728 et 1770, dates portées). Elle est située à l'emplacement d'une chapelle figurant dès 1198 dans une bulle de confirmation des biens de l'abbaye de Saint-Riom. Elle fut cédée en 1202 à l'abbaye de Beauport et en devint prieuré-cure jusqu'à la Révolution. La croix du placître pourrait également dater de la fin du 17ème siècle.

Période(s) Principale : 4e quart 17e siècle
Principale : 2e quart 18e siècle
Principale : 3e quart 18e siècle
Dates 1683, porte la date
1690, daté par source
1728, daté par source
1770, daté par source

Edifiée sur un placître pourvu d'accès par échaliers, la chapelle de la Sainte-Trinité de Perros-Hamon est un édifice à vaisseau unique construit en moellons de granite sur un plan en croix latine. Il est composé d'une nef, d'un porche au sud, d'un transept et d'un choeur. Le pignon ouest, pourvu de rampants à crossettes portant une inscription et le millésime 1683, est monté en grand et moyen appareil de granite. Evidé de trois niches en plein-cintre abritant des statues en ronde-bosse provenant de l'ancienne chapelle de la Trinité dite d'en-haut (remploi daté de l'année 1770), il est couronné d'un clocher rectangulaire à trois baies desservi par un escalier aménagé sur le rampant sud. Le porche sud est un porche à pignon ouvert d'une large baie en plein-cintre surmontée d'une niche abritant une statue de la Vierge à l'Enfant. Egalement construit en moyen et grand appareil de granite, ce pignon, pourvu de rampants à crossettes à l'instar des pignons nord, est et ouest, est orné d'une tête d'ange, de l'agneau pascal et de l'aigle de saint Jean. Datée de l'année 1728, la porte abritée par ce porche est surmontée d'une niche à coquille abritant une statue polychrome de la Vierge à l'Enfant accompagnée de l'inscription AVE MARIA GRATIA PLENA. Le couvrement du porche et de l'espace intérieur est formé par une charpente lambrissée en plein-cintre. Les murs sud et nord sont ouverts de fenêtres en plein-cintre. Le chevet plat est aveugle. La croix de placître, située à proximité immédiate du pignon occidental, est un édicule en granite composé d'un soubassement et d'un socle portant un fût mutilé sommé d'une croix terminale en kersantite ornée à l'ouest d'un Christ en croix surmonté du titulus INRI et à l'est d'une Vierge couronnée à l'Enfant.

Murs granite
kersantite
moellon sans chaîne en pierre de taille
grand appareil
moyen appareil
Toit ardoise
Étages 1 vaisseau
Couvrements lambris de couvrement
Couvertures toit à longs pans
noue
pignon découvert
Typologies croix sur socle et soubassement
États conservations remanié
Techniques sculpture
Représentations Christ en croix Vierge à l'Enfant saint Michel Trinité Vierge ange agneau mystique aigle de saint Jean
Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre à signaler
Protections inscrit MH, 1925/03/06
Précisions sur la protection

Chapelle de Perros-Hamon (cad. AP 120) : inscription par arrêté du 6 mars 1925.

Annexes

  • 20072209595NUCB : Archives départementales des Côtes-d'Armor, 4 num 1/25, Numplan 3.

    20072210166NUCB : Archives départementales des Côtes-d'Armor, 16 Fi 4039.

    20072210165NUCB : Archives départementales des Côtes-d'Armor, 16 Fi 4037.

Références documentaires

Documents figurés
  • AD Côtes-d'Armor : 4 num 1/25, plans cadastraux parcellaires de 1832.

    Numplan 3, section B, feuille unique
Bibliographie
  • CARTER, Gordon. Ploubazlanec. Revivre le passé des origines à la Grande Guerre. Morlaix : éditions du Dossen, 1987.

    p. 77-79
  • COUFFON, René. Répertoire des églises et chapelles du diocèse de Saint-Brieuc et Tréguier. Saint-Brieuc : Les Presses Bretonnes, 1939.

    p. 353-354
  • PAGES, Olivier. Croix et calvaires du Goëlo maritime. Saint-Brieuc : Les Presses Bretonnes, 1983.

    p. 52-53

Liens web