Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ancienne abbaye de chanoines de Prémontré, dite abbaye maritime de Beauport, Kerity (Paimpol)

Dossier IA22015730 inclus dans Ancien écart, actuellement quartier de Kerity (Paimpol) réalisé en 2010

Fiche

Á rapprocher de

Genre de chanoines de Prémontré
Appellations dite abbaye maritime de Beauport
Parties constituantes non étudiées mur de clôture
Dénominations abbaye
Aire d'étude et canton Communes littorales des Côtes-d'Armor - Paimpol
Adresse Commune : Paimpol
Lieu-dit : Kerity
Adresse : rue de Beauport
Précisions anciennement commune de Kerity

Protégée au titre de la législation sur les monuments historiques - elle fut inscrite sur la liste de 1862 sur proposition de Prosper Mérimée qui la découvrit en 1835 -, l'abbaye maritime de Beauport est une ancienne abbaye de chanoines de Prémontré datant de la fin du Moyen Age. Les témoignages architecturaux encore en élévation, tels le réfectoire et le grand cellier, telles la salle des hôtes, l'ancienne église abbatiale, la salle capitulaire et la salle au Duc, furent édifiés au cours du 13ème siècle et de la 1ère moitié du 14ème siècle. C'est au seuil du 13ème siècle, en 1202 d'après la tradition, que le comte Alain de Goëlo, fils d'Henri, comte de Guingamp, et de Mathilde de Vendôme, favorisa sur ses terres l'implantation d'une communauté de chanoines de Prémontré venus de l'abbaye de la Sainte-Trinité de la Lucerne en Normandie (diocèse d'Avranches). Centre d'accueil des pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle, l'abbaye prospéra rapidement (13e-15e s.), puis connut une période de déclin résultant principalement de l'introduction du régime de la Commende (16e-18e s.). Les bâtiments primitifs furent néanmoins remaniés au 17ème siècle, à l'instar de l'aile est qui fut surélevée, des combles du bâtiment abritant la salle au Duc qui furent entresolés pour accueillir une bibliothèque et des cellules pour les chanoines (lucarne méridionale portant la date 1657) ou du bâtiment des hôtes dont l'étage fut transformé en 1675. Faute d'entretien, le logis abbatial fut démoli en 1751. A la veille de la Révolution, l'abbaye de Beauport ne comptait plus que 19 religieux. Par la suite, elle fut confisquée au titre de Bien National et fut vendue à plusieurs acquéreurs en 1797, dont les négociants paimpolais Morand et Le Brigand. En partie rachetée par la municipalité de Kerity en 1839, pour y installer la mairie et l'école communale, elle fut acquise dans son intégralité par la famille Poninsky en 1891. Au regard de son intérêt patrimonial et paysager, le site de l'ancienne abbaye de Beauport fut acheté par le Conservatoire de l'espace Littoral et des Rivages Lacustres en juin 1992.

Période(s) Principale : 13e siècle
Principale : 1ère moitié 14e siècle
Principale : 15e siècle
Secondaire : 17e siècle
Dates 1202, daté par travaux historiques
1657, daté par travaux historiques
1675, daté par travaux historiques
Auteur(s) Personnalité : Alain, dit(e) Comte de Goëlo, donateur, attribution par travaux historiques

Dans la baie de Paimpol, dans une zone humide, au fond d'une anse limitée par la pointe de Guilben à l'ouest et par la pointe de Kerarzic à l'est, l'abbaye de Beauport est un édifice de style gothique à l'état de vestiges constitué de quatre ailes disposées autour d'un cloître de plan carré (29 m x 29 m) : l'aile des hôtes à l'ouest, dont le couvrement des pièces du rez-de-chaussée (salle et parloir) est formé par une voûte d'arêtes ; l'église abbatiale au sud, bâtiment à trois vaisseaux dépourvu de couverture ; l'aile des religieux à l'est, enfermant au rez-de-chaussée, outre la sacristie, la salle capitulaire dont le couvrement est formé par une voûte d'ogives ; l'aile nord abritant le grand cellier et le réfectoire, ce dernier étant également dépourvu de couverture. Hors clôture conventuelle, au nord-est, le bâtiment au Duc, dont une lucarne méridionale présente le chronogramme 1657, enferme une salle couverte par une élégante voûte sur croisées d'ogives. L'accès au réfectoire depuis l'allée ouest du cloître est précédé d'un lavatorium ou grand lavabo.

Murs granite
schiste
grès
calcaire
moellon sans chaîne en pierre de taille
pierre de taille
Toit ardoise
Étages 3 vaisseaux
Couvrements voûte d'arêtes
voûte d'ogives
Couvertures toit à longs pans
croupe
croupe polygonale
noue
Typologies style gothique
États conservations vestiges, inégal suivant les parties, remanié, restauré
Techniques sculpture
Représentations ornement architectural ornement végétal écu

Oeuvre protégée au titre de la législation sur le monuments historiques, l'ancienne abbaye de Beauport est un témoignage architectural majeur hérité de l'implantation des communautés religieuses à l'époque médiévale.

Statut de la propriété propriété du département
propriété d'un établissement public de l'Etat
Intérêt de l'œuvre à signaler
Protections classé MH, 1862
Précisions sur la protection

Ruines de l'abbaye : classement par liste de 1862.

Annexes

  • 20102210134A0A : Archives départementales des Côtes-d'Armor, 4 num 1/22, Numplan 7.

    20102210135A0A : Archives départementales des Côtes-d'Armor, 4 num 1/22, Numplan 7.

Références documentaires

Bibliographie
  • ASSOCIATION DES AMIS DE BEAUPORT (coll.), Abbaye de Beauport. Huit siècles d'histoire en Goëlo, Dominique Éditions, 2002.

Liens web