Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ancien prieuré, Maudez (Lanmodez)

Dossier IA22013850 inclus dans Écart : Île Maudez (Lanmodez) réalisé en 2008
Destinationsprieuré, maison
Dénominationsprieuré
Aire d'étude et cantonCommunes littorales des Côtes-d'Armor - Lézardrieux
AdresseCommune : Lanmodez
Lieu-dit : l'Île Maudez
Cadastre : 1827 A 541-542-544

L'ancien prieuré de l'Île Maudez est daté en grande partie du 15ème siècle. Toutefois, ils semble bien que l'arcade anciennement murée, encastrée dans le mur Nord, décrite par Barbier en 1949, soit une arcade d'origine romane, ainsi que le gros oeuvre, et notamment les murs, construits en grand appareil de granite. L'édifice serait datable du 11ème ou 12ème siècle. Pendant les époques ultérieures, les transformations effectuées n'auraient affecté que les aménagements intérieurs et la couverture. Les baies étroites percées à l'Est, semblables à celles de la nef, viennent à l'appui de cette assertion. L'île fut ensuite laissée au fermier comme le prouve l'acte de 1587, cité par les auteurs des 'Anciens évêchés', qui le désignent sous le nom de 'métairie', ainsi que dans une lettre datée de 1717. L'ancien prieuré a pus servir de bâtiment agricole, de 'métairie' à la fin de l'Ancien Régime. Le bâtiment, à l'état de ruines en 1949, a été entièrement rénové et transformé (au niveau des ouvertures) par le nouveau propriétaire, à partir de 1970.

Période(s)Principale : 11e siècle
Principale : 12e siècle
Principale : 19e siècle
Principale : 2e quart 20e siècle
Principale : 3e quart 20e siècle

En 1948, selon le descriptif de Barbier, l'ancien prieuré se présentait comme un long corps de bâtiment, de plan rectangulaire, orienté d'Ouest en Est. Il abritait dans sa partie orientale le logement du fermier et dans sa partie occidentale, les étables. Une vaste pièce rectangulaire occupe encore aujourd'hui toute la partie orientale de ce corps de logis. Le long du mur Est se trouve une grande cheminée en granit avec un four à pain qui fait saillie à l'extérieur. On y remarque des baies étroites semblables à l'église prieurale, située quelques dizaines de mètres, et dans le prolongement de la chapelle moderne. A l'Ouest de cette grande pièce, s'ouvre dans le mur Sud la porte d'entrée actuelle. Au mur Nord, on peut remarquer un bel escalier à vis en granit de 12 marches, d'un diamètre de 2, 26 mètres, qui permet l'accès aux combles, où existaient autrefois d'autres pièces d'habitation avec cheminées, réhabilitées aujourd'hui par le nouveau propriétaire. A côté de cet escalier se trouve une porte du 15ème siècle surmontée d'un arc en accolade, fort simple, sans ornements. Elle a 0, 85 mètre de largeur. Extérieurement, deux importants contreforts sont situés à l'extrémité orientale de la façade Sud du prieuré. A quelques mètres en avant de cette façade, se trouvent les restes des piliers d'entrée de la cour. Sur la façade Nord, partie orientale, on voit en allant de l'Est vers l'Ouest, une arcade en plein cintre à claveaux plats (vestige d'une ancienne porte), puis deux contreforts très massifs. En 1948, près de l'entrée, Barbier a remarqué un large dalle en schiste, soutenant un banc de pierre, aujourd'hui déplacée près du puits de l'île. Cette dalle pourrait correspondre selon ses dimensions à l'ancienne table d'autel, semblable à celle se tenant dans l'oratoire. On peut aussi observer aujourd'hui, une pierre de granite, sculptée avec une croix, en relief, servant de marchepied, devant l'une des ouvertures d'entrée. D'autres pierres sculptées ont été trouvées à proximité des bâtiments conventuels, dont une tête de moine, une pierre avec une sorte de croix celtique, un 'kef' (tronc d'église), une pierre tombale (?) et une meule artisanale. Le bâtiment en ruines, comme le montrent les photos prises en 1968-69, n'avait plus de couverture, hors quelques tôles ondulées et l'étage sous combles était en partie détruit, les murs affaissés. Le nouveau propriétaire a rénové entièrement ce bâtiment, avec des ouvertures à linteaux droits, des 'chiens assis' sous combles et une couverture en ardoises.

Mursgranite
moellon
Toitardoise
Plansplan rectangulaire régulier
Couverturestoit à longs pans
États conservationsbon état, restauré, remanié
Techniquesmaçonnerie
Statut de la propriétépropriété d'une personne privée

Annexes

  • 20082213889A0B : Archives départementales des Côtes-d'Armor.

    Archives départementales des Côtes-d'Armor.

    Archives départementales des Côtes-d'Armor, 4 num 1/34, Numplan 2.

    20082213845A0B : Archives départementales des Côtes-d'Armor.

    Archives départementales des Côtes-d'Armor.

    Archives départementales des Côtes-d'Armor, 4 num 1/22, Numplan 1.

    20092205278NUCB : Collection particulière

    20082213822NUCB : Collection particulière

    20082213869NUCB : Collection particulière

    20082213868NUCB : Collection particulière

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales des Côtes-du-Nord. Série H. Fonds de l'abbaye de Bégard. Prieuré de Saint-Maudet de l'Isle.

Documents figurés
  • AD Côtes-d'Armor : 4 num 1/22. Plan par masse de culture de 1827.

Bibliographie
  • BARBIER, Pierre. Les vestiges monastiques des îles de l'embouchure du Trieux : l'île Saint-Maudez et l'île-Verte. Les Presses Bretonnes, Saint-Brieuc, 1952.

    p. 20