Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ancien faubourg de Brest, dit Bourg-L'Evêque (Rennes)

Dossier IA35024155 inclus dans Ville de Rennes réalisé en 2000
Parties constituantes non étudiées moulin, couvent, bureau d'octroi, école primaire, garderie d'enfants
Dénominations faubourg
Aire d'étude et canton Rennes ville - Rennes ville
Hydrographies Ille (l')
Adresse Commune : Rennes

Selon Paul Banéat, le bourg est attesté en 1071, date à laquelle il est donné à l´évêque Sylvestre de la Guerche par le comte de Rennes. Les moulins établis sur les bras de l´Ille sont mentionnés au 12e siècle. Deux ponts de pierre enjambent la rivière, le pont du Bourg-l'Evêque et le pont de la Perrière, attestés en 1422 (compte des Miseurs) et munis d'un pont-levis en 1591. Une barrière d'octroi y est établie en 1614. En s´appuyant sur une description réalisée en 1742, Banéat indique que le pont du Bourg-l´Evêque avait trois arches et que celui de la Perrière en avait quatre ; de simples barrières de bois servaient de parapets. Un abreuvoir est également mentionné à proximité en 1456 (compte des Miseurs). Une carrière, située au nord de l'ancienne ruelle Saint-Cyr (à l´emplacement de l´église et de l´école privée), est mentionnée dans la 2e moitié du 15e siècle ; son schiste a servi à la construction de la troisième enceinte. Selon J.-P. Leguay, 35 maisons du faubourg sont détruites en 1487, pour assurer la sécurité de la ville. Le plan d´Argentré en donne la première représentation gravée en 1616. Il apparaît comme un faubourg dense et important. Le plan Caze de la Bove, levé vers 1783, permet d´observer une continuité du bâti depuis le couvent d´Augustins jusqu´aux ponts qui le séparent du Bourg Saint-Cyr. On y voit également le premier projet du canal d´Ille-et-Rance qui sera réalisé suivant un tracé différent, au début du 19e siècle. La ruelle du Tourniquet le relie, au sud, au champ des Pauxlieux, mentionné dès le 13e siècle, et à la promenade aménagée par le duc de Chaulnes, au 17e siècle. Elle est à peine praticable en 1646, comme l´indique le registre de réformation du domaine de Rennes de 1646. Le faubourg s´étend depuis le carrefour Jouaust auquel aboutissent la rue Nantaise qui se dirige vers le sud, la rue Basse qui se dirige vers le nord, les Lices qui longent les remparts jusqu´à la porte Chastelière et des voies aménagées après le déclassement des remparts, la rue de la Salle-Verte qui mène au manège et à la maison du même nom, construite sur les berges de la Vilaine, et la rue Saint-Louis qui mène à la place Sainte-Anne. Les Augustins, d´abord installés dans le Bourg Saint-Cyr, se fixent au carrefour Jouaust en 1676 ; leur chapelle fut érigée en église paroissiale en 1791. Le faubourg sera éventré par la construction du canal d´Ille-et-Rance, achevée en 1832. Le pont Bagoul, visible sur le plan de Lorgeril de 1829, est construit à cette occasion. Vers 1840, la création de la nouvelle route de Brest, qui emprunte désormais le Mail, et la construction de la rue Papu, qui relie le faubourg à la ruelle Saint-Cyr vers 1870, vont peu à peu contribuer à marginaliser cet espace situé dans une zone inondable. Cette insalubrité liée aux activités artisanales et l´absence de renouvellement du bâti entraînera la disparition du faubourg, à la fin des années soixante. Une école est cependant construite, rue Papu, en 1885. Le faubourg est ensuite doté d'une crèche et de bains publics, en 1930. De nombreuses hôtelleries sont attestées dans le faubourg, aux 17e et 18e siècles. L´activité artisanale liée à la proximité de la rivière a une origine très ancienne. A la fin du 18e siècle, une amidonnerie est aménagée au Coq-Hardi, près de la ruelle du Tourniquet. Les archives de la série M signalent plusieurs tanneries et teintureries, une fabrique de colle (1824) et une fabrique d´huile (1866). L'usine de confection Moraud est construite en 1924, rue Père-Grignon, sur les plans de l'architecte Eugène Guillaume.

Période(s) Principale : Moyen Age
Principale : 2e moitié 15e siècle
Principale : 1er quart 19e siècle
Principale : 3e quart 19e siècle
Typologies type ramifié
États conservations vestiges

Données complémentaire architecture Rennes

HYPO type ramifié
SCLE1 11e siècle
POS sans objet
SEL étudié

Références documentaires

Documents d'archives
  • A. C. Rennes. Permis de construire ; 799 W 13 ; Rue du Père-Bourdon (1966-1970), rue du Père-Grignon (1924-1971) .

Documents figurés
  • [1900 ca.]. Maisons, au bord de l'île Mathibus, photographie, par Le Couturier, 1er quart 20e siècle (A. D. Ille-et-Vilaine ; 8 Fi 296).

  • [1900 ca.]. Rennes. Le carrefour Jouaust et le pont Bagoul, carte postale, début 20e siècle (A. P.).

  • [1846]. Plan de la ville de Rennes en 1846, à joindre au rapport en date de ce jour, sur le projet d'assainissement du bas des murs, le 27 octobre 1851 (A. C. Rennes ; 1 Fi 71).

Bibliographie
  • BANEAT, Paul. Le Vieux Rennes. Rennes : Plihon et Hommay, [1911].

    p. 68-72 ; 247-252
  • LEGUAY, Jean-Pierre. La ville de Rennes au 15e siècle à travers les comptes des Miseurs. Paris : Klincksieck, 1968.

    p. 232-235