Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Agglomérations : bourgs et villages sur la commune de Hédé

Dossier IA35039303 réalisé en 2005

Fiche

Voir

La ville de Hédé :

La ville s'est vraisemblablement développée à partir du 11e siècle, période d'installation d'un premier château à cet endroit. Le premier château de Hédé était un château à motte, la "motte Jeuhan". Il était composé d'une motte de terre sur laquelle se trouvait un donjon en bois. Ce premier château fut pris par une troupe anglaise en 1156 ; une nouvelle forteresse fut donc construite peu de temps après, à l'ouest de la ville. L'enceinte à neuf côtés avait été construite à la fin du 14e siècle par le duc Jean IV.

En 1431, un incendie vient ravager de nombreuses maisons de la ville de Hédé, à cette époque, il est envisageable que les maisons détruites étaient des maisons à pans de bois, en bois et en torchis (mélange de terre d'argile et de paille). Les maisons les plus anciennes de la ville actuelle ne sont d'ailleurs pas antérieures au 16e ou 17e siècle. En 1464, malgré l'ordre du duc François II de clore la ville, celle-ci ne fut entourée de douves qu'au sud et à l'est ; les deux autres côtés étaient protégés par l'escarpement du rocher. Trois portes permettaient tout de même de pénétrer dans la ville : la porte de la Grande Rue au sud, la porte de Tinténiac au nord-ouest et la porte Combourgeoise à l'est.

La Place de la Mairie était originellement occupée par les Halles, l'Auditoire et les Prisons. Ces bâtiments furent détruits au cours de la seconde moitié du 18e siècle, ce qui agrandit considérablement la place. La plan de la ville vers 1680 représente ces bâtiments. Quelques maisons datant du 17e siècle entourent encore cette place ; elles sont plusieurs à présenter une corniche à modillons en granite et une façade en pierre de taille de granite également.

Le plan de la ville en 1680 nous montre l'aspect de la ville à cette époque ; elle était composée du château à l'ouest, de la place du Parquet (sud de la place de la Mairie actuelle) entourée de constructions, et de l'église et de son cimetière au nord-est. Le nord et l'ouest de la ville étaient limités par l'escarpement du plateau rocheux et le sud et l'est par les douves. Cette partie centrale de la ville est visible sur le plan cadastral de 1835 ; toutefois, à cette époque, le faubourg sud de la ville était déjà très développé et de nombreuses constructions s'élevaient déjà de part et d'autre de la Grande Rue (actuelle rue Jean Boucher) et de la Rue des Forges.

Au début du 20e siècle, de nouvelles voies sont tracées, ainsi, par exemple, en 1900, on créé le boulevard de la Gare (actuelle rue des Quatre frères Trotoux).

Les villages :

Les villages de Bazouges-sous-Hédé et de Saint-Symphorien se limitaient, au début du 19e siècle, époque de réalisation du premier cadastre, à quelques bâtiments autour des églises. Depuis cette date, quelques constructions sont venues augmenter ces deux agglomérations.

Les écarts :

Il existe 18 écarts sur le territoire de la commune. Certains écarts sont concentrés, c'est-à-dire que les constructions qui les composent sont proches les unes des autres ; c'est le cas à la Pulirais, à la Ville Allée, à Bélême ou à la Lande ès Glets. Il existe aussi des écarts "éclatés", c'est-à-dire que plusieurs fermes ou maisons portent le même nom de lieu sans réellement être proches les unes des autres. La Thébaudais ou Bringnerault en sont des exemples.

Aires d'études Ille-et-Vilaine
Dénominations village, écart, place, rue
Adresse Commune : Hédé
Période(s) Principale : 16e siècle
Principale : 17e siècle
Principale : 18e siècle
Principale : 19e siècle
Principale : 20e siècle
Décompte des œuvres repérées 31
étudiées 0

Annexes

  • 20053518394NUCA : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine

Références documentaires

Documents figurés
  • Hédé. Plan imprimé de Fenault (dessinateur). Plan de la partie nord de la ville de Hédé vers 1680 d'après les anciennes réformations du domaine royal. [1915], (A.D. Ille-et-Vilaine 1 Fi 01).

Bibliographie
  • Association d'Etudes Historiques du Canton de Hédé (A. E. H. C. H.). A la découverte du canton de Hédé. Combourg : Imprimerie Atimco, 1995.

  • BANEAT, Paul. Le département d'Ille-et-Vilaine, Histoire, Archéologie, Monuments. Rennes : J. Larcher, 1929.

    Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine. Paris : Flohic éditions 2000, 2 tomes, (Le patrimoine des communes de France).

  • OGÉE, Jean-Baptiste. Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne. Nlle éd. [1778-1780] rev. et augm. Rennes : Molliex, 1845.

  • ROGER, Claude. HEDE, son histoire, ses environs, ses promenades. Hédé : imprimé par la municipalité, 1994.