Logo ={0} - Retour à l'accueil

Abri du marin de Morgat, actuellement boutique d'articles de pêche, quai de Kador, Morgat (Crozon)

Dossier IA29004167 inclus dans Zone portuaire Kador, Morgat (Crozon) réalisé en 2007

Fiche

Á rapprocher de

Destinationsmagasin de commerce
Dénominationsabri
Aire d'étude et cantonBretagne - Crozon
AdresseCommune : Crozon
Lieu-dit : Morgat
Adresse : quai de
Kador
Cadastre : KL 287

Par exception, le fondateur des Abris du marin en Bretagne, Jacques de Thézac, n´est pas à l´origine de celui de Morgat. Ici, la décision de construire un bâtiment d´abri et d´accueil pour les pêcheurs émane du syndicat des pêcheurs de Morgat, sous l´égide de celui qui se proclame son président fondateur, Antoine Bott, arrivé à Morgat vers 1899. Il obtint, le 26 novembre 1904, un terrain sur les quais (ancienne concession du conserveur Plaçon) pour y construire un abri et un magasin de part et d´autre de l´enracinement du môle de 1845. L´abri est situé à quelques dizaines de mètres à l´ouest de l´infrastructure portuaire, dans un renfoncement de la falaise. Mais en 1945, l´Abri de Marin est mentionné comme étant « détruit par fait de guerre », et ne sera reconstruit qu´en 1960. Le bâtiment actuel est donc relativement récent. Cet établissement, comme ceux construits par Jacques de Thézac, a pour but de lutter contre l´alcoolisme des pêcheurs, de prévenir les accidents en mer, d´assurer l´instruction maritime et l´hygiène. Aujourd´hui profondément remanié, il est utilisé en tant que boutique de vente d´articles de pêche et de location de kayaks. Le terrain et le bâtiment appartiennent à la commune de Crozon, ce dernier est loué à un commerçant.

Période(s)Principale : 3e quart 20e siècle
Secondaire : 1er quart 20e siècle
Dates1960, daté par source
Auteur(s)Personnalité : Bott Antoine commanditaire attribution par travaux historiques

L´architecture de l´abri de Morgat, tel qu´il a été reconstruit en 1945, est encore inspirée dans son aspect extérieur par l´unité architecturale imposée par René Darde du Var (architecte des Abris du marin de Jacques de Thézac), notamment par son allure de belle demeure, ses larges ouvertures et surtout son crépi rose si caractéristique. Avant la construction du magasin des pêcheurs, on entasse au rez-de-chaussée de l´abri, filets, équipements de pêche, barils de rogue qui dégagent une odeur pestilentielle. L´exiguïté des lieux est visible dans les plans de reconstruction de 1960 : le bâtiment mesure 15 m par 6 m. En outre, sa toiture en ardoises possède deux cheminées en prolongement des pignons, avec une fenêtre placée sous chacune d´elle, au niveau du premier étage. En façade, quatre portes d´une largeur de 2 m constituent maintenant les ouvertures du rez-de-chaussée. Au premier étage, la pièce est éclairée par quatre lucarnes rampantes modernes.

États conservationsremanié
Statut de la propriétépropriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales du Finistère. 4 S 1395 & 1396. Dossiers spécifiques sur le port de Morgat.

  • Archives Départementales du Finistère. Cadastre de Crozon 3 P45/13 à 3 P 45/33. Matrice des propriétés foncières, 1833-1914.

  • Archives Départementales du Finistère. Cadastre de Crozon 3 P 45/34. Matrice des propriétés bâties, 1882-1911.

  • Archives Départementales du Finistère. Cadastre de Crozon 3 P 45/35 à 3 P 45/39. Matrice des propriétés bâties, 1911-1974.

  • Archives Départementales du Finistère. 1009 W 360, 361, 362, 363, 364.Séries sur les travaux portuaires postérieurs à la Seconde guerre mondiale.

Périodiques
  • TANTER, Frédéric. Les Abris du Marin. Douarnenez. Douarnenez : Le Chasse-Marée, 1992, n° 64.

  • CADIOU, Didier. Evolution des infrastructures portuaires de Morgat. Crozon : Avel Gornog, 1994, n° 2.

    p. 2 à 7.