Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Abattoir, actuellement centre d'action sociale (Paimpol)

Dossier IA22003732 réalisé en 2005

Fiche

  • Vue générale
    Vue générale
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • atelier de fabrication
    • bureau
    • conciergerie

Á rapprocher de

Destinations centre d'action sociale
Parties constituantes non étudiées atelier de fabrication, bureau, conciergerie
Dénominations abattoir
Aire d'étude et canton Arrondissement de Saint-Brieuc - Paimpol
Adresse Commune : Paimpol
Lieu-dit : Kerpalud

Cet abattoir est construit vers 1905. En 1912, il est exploité par la Société générale des Abattoirs municipaux de France. Il a fermé à la fin des années 1970. Plusieurs activités ont ensuite occupé les lieux, dont un dépôt de cartons et le chantier naval Conrad vers 1980-1985. L'atelier d'insertion "les ateliers de Kerpalud" s'y sont installés au début des années 1990.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle

L'abattoir, de plan rectangulaire, est construit en moellons de granite avec des ouvertures à arc surbaissé et encadrement de briques. Le mur est souligné à mi-hauteur par un chaînage de brique horizontal. Sur les pignons, la porte, de grandes dimensions, est surmontée d'une ouverture hémisphérique avec encadrement de brique et rempli par un treillis de brique contribuant à l'aération des pièces. Dans le même but, la toiture est surmontére par un lanterneau. Contre la partie ouest de la façade antérieure s'appuie le logement du gardien et les bureaux, composé d'une cave, un rez-de-chaussée surélevé et un étage carré. Il est couvert par un toit à longs pans en tuile mécanique. Sa base est en granite, le reste des murs est enduit de ciment. Il comporte trois travées régulières. Ses ouvertures et ses chaînages d'angles sont compoosés alternativement de brique et de pierre de taille de granite L'intérieur est relativement bien conservé. Dans la salle de découpe, les murs sont peints en rouge jusqu'à une hauteur de 2 mètres environ. Au plafond, des crochets sur rail permettant de déplacer les carcasses sont conservés. A l'ouest de cette salle, une ancienne chambre froide a également conservé ses crochets.

Murs granite
brique
enduit
moellon
Toit tuile mécanique
Étages en rez-de-chaussée
Couvertures toit à longs pans
lanterneau
Énergies énergie électrique
achetée
États conservations établissement industriel désaffecté, restauré
Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Côtes-d'Armor. Sous-série HP 22 B. Annuaire Guyon - département des Côtes-du-Nord, 70e année, 1912.